Avez vous déjà installé votre détecteur de fumée (DAAF)?!

Un détecteur et avertisseur autonome de fumée (DAAF) est un système de sûreté qui détecte la fumée et les particules de vapeur dans votre habitation, votre entreprise ou vos locaux. Lorsque la cellule du DAAF détecte les prémisses d’une combustion ou d’un incendie : il émet une alerte bruyante qui avertit les personnes présentes sur les lieux.

DAAF : détecteur de fumée

Pourquoi un détecteur et avertisseur autonome de fumée

En mars 2015, il sera devenu obligatoire d’installer au moins un détecteur de fumée dans toutes les bâtiments. C’est un investissement financier raisonnable, entre 20 et 80 euros, compte tenu du secours qu’il apporte tous les jours en empêchant de nombreuses de catastrophes

Pour un fonctionnement idéal, le détecteur autonome de fumée ne doit pas être installé n’importe où. Referez vous à la notice ou au conseil d’un spécialiste. Il est recommandé de placer votre DAAF, au plafond des lieux de passage, dans un couloir, un hall, et à un peu près 60 cm de la porte d’entrée de la pièce à surveiller (chambre, salon). Évitez de mettre votre détecteur dans la cuisine pour qu’il ne se déclenche pas à chaque cuisson à la vapeur. Dans le même esprit, prenez des dispositions lorsque que vous utilisez des bougies, faites du repassage ou fumez une cigarette

DAAF : détecteur et avertisseur autonome de fumée

Pour les maisons ou les constructions avec plusieurs étages, ou les locaux de grande taille, il faudra parfois installer plusieurs DAAF. Un artisan de Fécamp Services peut venir expertiser vos bâtiments pour l’installation de DAAF ou de système de sécurité : porte blindée, serrure multipoints, verre securit, contrôle à distance. Si vous avez déjà un système de surveillance, il sera facile de raccorder votre détecteur et avertisseur de fumée pour qu’il active un dispositif d’extraction des fumées, la fermeture de porte coupe feu, l’enclenchement d’extincteur !!

Installation de détecteur de fumée (DAAF)

L’installation du détecteur et avertisseur autonome de fumée est à la charge du propriétaire du logement. Il doit être marqué CE et certifié à la norme NF EN 14604. Vérifiez attentivement que le détecteur de fumée est optique ou photoélectrique. N’achetez pas de détecteur ionique, ils sont interdits en France depuis 2011. Ne vous trompez pas non plus en confondant votre détecteur de fumée avec un détecteur de monoxyde de carbone.

DAAF : détecteur de fumée cerifié CE

L’offre de produits à aujourd’hui littéralement explosé. Sur le marché sont en vente des détecteur de fumée à tous les prix, mais ne vous faites pas avoir sur les grosses réductions. Un DAAF est une technologie de précision et entre deux produits choisissez toujours celui qui vous semble le plus fiable.
Une fois votre détecteur installé, pensez en avertir votre assureur dans le cadre de votre contrat assurant les dommages d’incendie.

Maintenance et entretien de détecteur de fumée

L’entretien de votre détecteur de fumée est capital pour l’efficacité de votre dispositif de détection d’incendie. Dépoussiérer votre DAAF avec un chiffon humide de temps en temps… Pour prévenir un arrêt de votre détecteur, à cause d’une coupure de courant, il fonctionne avec des piles ou une batterie : pensez à les changer à les contrôler et ls changer.

Si vous avez besoin d’un conseil ou du dépannage sur votre détecteur et avertisseur autonome de fumée, contactez le plombier chauffagiste de Fécamp Services au 01 43 41 55 66.