Vos droits pour un dépannage plombier en urgence

Vous êtes confrontés à une fuite d’eau, à une canalisation bouchée, vous allez contacter un plombier en urgence. Voici vos droits à connaître pour éviter toute arnaque.

Devis gratuit et ordre de réparation

Avant toute intervention, le plombier est obligé d’effectuer un ordre de réparation comportant :

  • le taux horaire de main-d’œuvre en TTC,
  • les prix TTC des différentes prestations forfaitaires proposées,
  • les modalités de décompte du temps passé à travailler,
  • les frais de déplacement,
  • les autres conditions de rémunération,
  • le prix du devis si besoin.

Dans le cas d’un dépannage supérieur à 150 euros, le plombier est dans l’obligation de vous fournir un devis en deux exemplaires ( un pour le plombier, l’autre pour vous). Vous retrouverez en plus des informations indiquées  précédemment :

  • la date du devis et sa durée de validité,
  • votre domicile et votre nom,
  • l’adresse et le nom de la société qui effectuera le dépannage,
  • le prix et la quantité de chaque pièce utilisée.

Ce devis a de valeur à partir du moment où vous mentionnerez l’indication : « Bon pour accord avant travaux » suivi de la date et votre signature.

Organisme à contacter en cas d’abus d’un plombier

Si vous estimez que le plombier auquel vous avez fait appel a trahi et trompé votre confiance, qu’il n’a pas respecté ses engagements, vous pouvez contacter Allô Service Public au 3949 pour pouvoir expliquer votre problème à la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF). Cet organisme est en général très réactif face à ces situations et saura bien vous aiguiller.