Et tout ce vitrage, à quoi ça « serre » ?

Aménagez votre jardin

Amoureux des plantes et des végétaux, vous passez beaucoup de temps dans votre jardin. Si bien que vous désirez agrandir cet espace de vie.
Peut-être voulez vous, fabriquer une pièce supplémentaire pour profiter de la nature au calme : un jardin d’hiver pour cultiver toute l’année, fleurs et plantes aromatiques…
Bien que l’été soit une période propice pour se languir au soleil, sous un parasol ou dans une véranda d’agrément, il se peut que vous souhaitiez une véritable serre, chaude et confortable.

Que vous soyez près à construire vous même, votre serre, livrée en kit, ou que vous préfériez faire appel à un artisan vitrier professionnel, il vous faut méditer quelques points avant de se lancer.
Songez à l’orientation du soleil et le positionnement par rapport au construction au alentour. Préférez un endroit protégé du vent, avec une fort ensoleillement, ou un coin ombragé pour avoir plus de chaleur en hiver ou inversement plus de fraîcheur en été.

 

Quel type de serre ?

En général, les serres traditionnelle avec des parois verticales en PVC, en aluminium ou en acier sont les plus courantes et les plus économiques. Elles sont standardisés, on les trouvent dans les magasins d’ameublement ou de bricolage. Elles sont faciles à monter par un particulier, mais souvent sont moins résistantes et moins design que les modèles sur mesure.
Les serres les plus élaborés en bois imputrescible, avec muret pour les fondations, peuvent, elles, prendre toutes les dimensions et les formes souhaitées. Elles sont faites sur mesure et nécessite parfois d’être montés par un artisan.
Elles peuvent être adossées à une parois de la maison, ou à plusieurs, et faciliter le raccordement au chauffage tout en consolidant la structure de votre installation.

 

Fecamp-Services-Serre-Vitrage

 

Vitrage de la serre

Le principe d’une serre est essentiellement de laisser entrer la lumière pour en profiter à sa guise et de maintenir à l’intérieure la température souhaitée.
Améliorer l’isolation de votre serre est donc primordiale pour conserver la chaleur nécessaire à vos plantes, sans faire exploser vos dépenses de chauffage.
Pour cela, le verre bien qu’il soit un peu plus cher, est recommandé pour ses propriétés de transparence, de luminosité et sa simplicité à être nettoyer. Selon la taille et la structure de l’installation, le choix du vitrage est important.
Le vitrage simple étant le moins couteux, il peut présenter, à l’usage, ou lors d’intempérie, des risques de bris de glace.
Dans un soucis de sécurité, on préféra donc, un verre trempé ou un verre feuilleté qui limite les éclat de verre lorsque le verre se casse.
Pour une meilleur l’isolation thermique et sonore , on privilégiera un double ou triple vitrage.
Pour certaine serre bon marché, on trouve des feuilles plastiques, type plexiglas ou polycarbonate. Elles laissent entrer la lumière et peuvent largement suffire à l’isolation de la serre. Par contre ces matériaux vieillissent assez mal, deviennent vite fragile et doivent être fréquemment changés.

 

Équipement de la serre

Le système de chauffe de votre serre varie selon les végétaux que vous désirez installer dedans, et de surcroît la température qu’ils exigent. Il faut vous munir d’un thermomètre et choisir le chauffage électrique, au gaz ou au pétrole, le plus adaptée. Souvent on raccordera le chauffage de la serre au système de chauffe déjà existant.
Pour la bonne marche de votre serre, été comme hiver, il sera parfois utile d’installer un ventilateur électriques supplémentaire ou un système d’arrosage automatique.
Très vite la serre devient magnifique, elle est superbe avec ses plantes grimpantes, vos fleurs sont protéger des infections et des intempéries, elles peuvent se développer.
Vous n’avez plus maintenant l’entretenir régulièrement.