Verre anti-feu

Un verre anti-feu est un verre qui a la capacité de résister au feu. Ce type de verre est obligatoire dans certaines situations afin de répondre à des normes de sécurité. On peut donc retrouver des vitrages résistants au feu sur les sorties de secours, dans les hôpitaux, les écoles, les centres commerciaux, les aéroports, les gares …

Il existe deux types de verre différents, en fonction des besoins :

  • les vitrages coupe-feu
  • les vitrages pare-flammes

Le vitrage coupe-feu a la capacité d’apporter une résistance physique aux flammes pendant un certain temps. Le temps de résistance avant que le vitrage cède doit être indiqué : il est compris dans une fourchette de temps qui peut être par exemple de 30 à 60 minutes, ou de 30 à 120 minutes. Cette résistance ponctuelle (qui ne pourra être infinie), permet aux personnes d’avoir le temps de se mettre à l’abri, en protection loin des flammes. Le vitrage coupe-feu est également étanche aux fumées et aux gaz chauds. Il empêche donc l’incendie, mais également la chaleur de se rependre grâce à une isolation thermique.

Le vitrage pare-flamme permet lui aussi de résister au feu, et d’être étanche aux fumées et gaz chauds pendant un certain temps, mais il n’a qu’une protection thermique limitée. La chaleur peut donc se rependre à travers la vitre, mais celle-ci résistera un certain temps et permettra d’empêcher la propagation du feu.

Le choix du type de vitrage se fera donc en fonction de la configuration des lieux, si une résistance thermique est nécessaire ou non. En fonction de niveau de sécurité voulu, il est toujours possible de choisir un vitrage plus ou moins performant, quelque soit le type de vitrage choisi. Si vous avez besoin d’un vitrier de Paris pour vous conseiller ou effectuer l’installation de votre vitre, n’hésitez pas à nous téléphoner au 01 43 41 55 66.

Vitre coupe-feu

Un vitrage coupe-feu pouvant résister au feu