Bois, aluminium ou PVC pour les fenêtres ?

Plusieurs choix s’offrent à vous dans le choix du verre qui compose votre fenêtre : carreau simple, double vitrage, verre de sécurité ou même verre décoratif. Cependant, ce ne sont pas les seuls critères qu’il faut prendre en compte, le choix du matériaux qui va maintenir le verre est tout aussi important. On retrouve principalement les composants suivants : bois, aluminium et PVC.

Les fenêtres en bois

Les fenêtres en bois sont les plus simples et elles sont généralement présentes dans les vieilles habitations. Plusieurs bois sont possibles, comme le chêne, le Moabi, le Tauari, mais également des bois plus standards, qui subissent divers traitements afin de résister à l’humidité, aux moisissures, aux insectes et autres nuisibles. Les fenêtres en bois reviennent légèrement plus cher à l’achat et demande plus d’entretien. En revanche, elles sont esthétiques et procurent une bonne isolation.

Fenêtre en bois

Fenêtre en bois

Les fenêtres en aluminium

Les fenêtres en alu sont souvent présentes dans les bâtiments à l’architecture moderne. C’est un matériaux léger mais résistant, qui a l’avantage de ne nécessiter aucun entretien. Son désavantage venait de sa performance au niveau isolation, mais avec le nouveau système de rupture de pont thermique, il devient très efficace. Les fenêtres en aluminium peuvent se décliner en de nombreuses teintes et sont idéales pour un design contemporain.

Fenêtre en aluminium

Fenêtre en aluminium

Les fenêtres en PVC

Les fenêtres en PVC sont les moins chères à l’achat et c’est la matériau qu’on retrouve le plus souvent (dans 60% des cas). Ces performances en matière d’isolation et de résistance sont bonnes, mais le matériau n’est pas conseillé pour des baies vitrées de grande taille. On l’utilise principalement pour les rénovations, puisque le PVC peut s’adapter très facilement à tous types de structures.

Fenêtre en PVC

Fenêtre en PVC

41star1star1star1stargray