Installer un anti-bélier sur une canalisation

Explication sur les coups de bélier

Le coup du bélier, est un terme de plomberie. C’est lorsqu’une vanne ou un robinet est rapidement fermé ou ouvert, et que cela crée une accélération ou un ralentissement du débit de l’eau au sein des canalisations. Cette baisse ou cette hausse du débit occasionne souvent le phénomène de “coup de bélier”, qui désigne en fait l’onde de choc créée.  La puissance d’un coup de bélier est directement liée à la vitesse d’actionnement du robinet. Plus l’actionnement d’un robinet sera rapide, plus l’onde de choc du coup du bélier sera puissante. Selon des études, la vitesse moyenne d’une onde de choc provoquée par un coup de bélier est de 1300 m/s.

Anti-bélier membrane

Un anti-bélier à membrane

Les conséquences de ce problème

Lors de la fermeture rapide d’un robinet, l’onde de choc va dans le sens contraire à l’arrivée d’eau jusqu’à atteindre son point de bute. Elle revient par la suite à son point de départ. Ce sont ces allées et venues rapides de liquide qui donnent lieu à du bruit et à des vibrations dans les canalisations. Ces bruits sourds peuvent être très forts, semblables à des coups de marteau, ce qui peut être particulièrement dérangeant.

En plus des nuisances sonores provoquées, les coups de bélier occasionnent souvent des ruptures au niveau de la tuyauterie, des dégâts sur les chauffe-eau, des dislocations des raccords, des dommages sur d’autres installations et matériels, etc. C’est donc un problème qu’il vaut mieux traiter si l’on souhaite garder son installation sanitaire le plus longtemps possible.

La solution de l’anti-bélier

Pour remédier au coups de bélier on peut installer un anti-bélier. Les anti-béliers permettent d’absorber l’onde de choc dans une canalisation. On en trouve de deux sortes : les anti-béliers à membrane et les anti-béliers à ressort.

Les anti-béliers à membranes consistent en un bocal qui est séparé en deux parties par une membrane en caoutchouc. Le premier côté est connecté à la tuyauterie et permet d’accueillir le liquide lorsque la pression augmente, et l’autre côté est rempli de gaz. Ainsi, lorsque le premier côté vient se remplir de liquide, la pression fait que la membrane s’enfonce dans le gaz qui a ainsi un rôle d’amortisseur.

Pour les anti-béliers à ressort, le principe est similaire sauf que la résistance n’est pas apportée par du gaz mais par un ressort. Ce système est un peu moins efficace mais il dure plus longtemps que les anti-béliers à membrane.

41star1star1star1stargray