Comment faire une soudure ?

C’est quoi le soudage ?

Le soudage est un processus incroyable qui permet de fusionner des métaux et d’autres matériaux et de former de toutes nouvelles formes et objets. En appliquant de la chaleur, de la pression et un matériau de remplissage sur ce qui est à fusionner. Le soudeur peut créer des joints solides qui se traduisent par des produits utiles ou de nouvelles fonctions.

Voici quelques exemples des résultats du soudage:

  • Construction de ponts, raccords des tuyaux de plomberie et centrales électriques
  • Étanchéité des matières nucléaires
  • Fabrication de voitures, d’avions et de bâtiments

Le soudage regroupe de nombreux processus qui sont définis comme la méthode pour chauffer deux métaux à des températures plus élevées jusqu’à ce qu’ils fondent, se rejoignent ou fusionnent.

Il existe six principaux types de soudage, qui sont tous utilisés dépendamment des matériaux à fusionner et des travaux à accomplir. Ceux-ci sont:

  • Soudure à l’arc métal-gaz
  • Soudure à l’arc électrique
  • Soudage MIG MAG
  • Soudure à l’arc métallique blindé
  • Soudure à l’arc à flux fourré
  • Soudure à l’arc de tungstène à gaz

Comment souder : Les étapes à suivre

Que vous envisagiez de vous lancer dans le soudage en tant que métier ou que vous aviez plusieurs projets à la maison qui pourraient concerner le soudage et vous voulez comprendre quelles sont les étapes à suivre pour faire une soudure impeccable, vous constaterez que le soudage MIG, et en particulier le soudage par fil à âme en flux, est la meilleure et la plus simple forme de soudage pour un débutant en soudage.

Vous pouvez commencer avec le minimum d’équipement et même être tout à fait incompétent et toujours produire une soudure.

Par exemple, vous pourriez vous procurer un soudeur de fil à âme de flux, un fil de soudage, des gants, un casque et avec un espace pour souder, et vous pouvez démarrer.

Bien sûr, vos soudures peuvent ne pas être jolies au début, en fait, elles peuvent être assez laides.

Mais avec toute nouvelle compétence, la pratique est parfaite.

Nous allons commencer par quelques principes fondamentaux afin que vous ayez une base dans la façon dont fonctionne le soudage avant d’en arriver aux méthodes.

  • Dans toutes les techniques de soudage, l’électricité est utilisée pour augmenter la chaleur des métaux à souder (ou à fusionner) jusqu’à un état fondu.
  • Du métal d’étain est introduit au point de la soudure pour aider à former la soudure.
  • Au fur et à mesure que vous vous déplacez le long du joint, lors du soudage, l’électricité crée de la chaleur pour former une flaque de soudure de métal en fusion.
  • Lorsque la flaque se refroidit, le joint se solidifie et forme votre soudure.

Le gaz inerte appelé gaz de protection est utilisé sous diverses formes dans les techniques de soudage décrites. Le gaz protège votre soudure contre la contamination de l’air ambiant.

Cette contamination rendrait votre soudure fragile et entraînerait la défaillance de votre joint soudé.

Une autre chose à comprendre est que le métal d’étain contient le même métal que le joint à souder. Cela signifie que si vous soudez ensemble deux pièces d’acier doux, le métal d’étain doit également contenir de l’acier doux. Soudage de l’acier inoxydable, la charge doit également contenir de l’acier inoxydable.

Les outils utilisés pour faire une soudure

Fer à souder

La soudure est utilisée pour former une connexion permanente entre les composants électroniques. Le soudage est un processus dans lequel deux ou plusieurs éléments métalliques sont réunis par fusion puis coulés d’un métal d’était dans le joint, le métal d’étain ayant un point de fusion relativement bas.

Un fer à souder est un appareil employé pour la soudure. Il émet de la chaleur pour faire dissoudre la soudure afin qu’elle puisse s’effondre dans le joint entre deux parties à fusionner permettant ainsi de connecter des composants à la main par soudure.

Même lors du soudage avec le fer à souder, les pièces métalliques et un autre métal à bas point de fusion (la soudure) sont chauffés et les pièces métalliques sont mouillées par la soudure.

Après refroidissement, la soudure crée une connexion mécanique et électrique entre les pièces métalliques en formant une zone de diffusion dans le jeu entre ces deux composants.

Les fers à souder ne sont utilisés que pour le soudage de composants tendres. Le soudage n’est pas possible avec des pointes en cuivre. Des flammes à gaz ou des lasers sont essentiellement utilisés pour cela.     

Station de soudage

Une station de soudage est un dispositif de soudage électrique polyvalent conçu pour le soudage de composants électroniques. Ce type d’équipement est principalement utilisé en électronique et en génie électrique.

La station de soudage se compose d’un ou plusieurs outils de soudage connectés à l’unité principale, qui comprend les commandes réglage de la température, des moyens d’indication, et peuvent être équipés d’un transformateur électrique.

Les stations de soudage peuvent inclure certains accessoires ;  supports, nettoyeurs de pointes à souder, etc.

Les stations de soudage weller sont largement utilisées dans les ateliers de réparation électronique, les laboratoires électroniques ainsi que dans l’industrie. Cependant, des stations de soudage simples sont utilisées pour les applications domestiques et pour les loisirs.

Les pannes de fer à souder

Les pannes de fer à souder sont les tiges aigues souvent en pointe qui sortent du fer à souder. Elles sont disponibles en différentes dimensions et avec des formes différentes tendant souvent à être aigues.

Ces pannes sont responsables de la transmission de la chaleur de la station de sondage à l’étain pour former une soudure.

Éponge en laiton ou éponge conventionnelle

L’éponge en laiton et un élément essentiel pour nettoyer la panne de fer à souder en cas de résidus.

Il est à noter que dans le cas où la panne est remplie d’étain, le résultat de soudure ne sera pas propre voire même parfois impossible car l’étain ne s’effondra pas pour relier les deux composants ; il restera cependant attaché dans le bec des la panne de fer à souder.

Support de fer à souder

Le fer à souder doit avoir un support résistant à la chaleur pour une protection supplémentaire.

Un câble en plastique ordinaire fondra immédiatement s’il est touché par un fer chaud et il existe un risque sérieux de brûlures et de choc électrique. Remettez toujours le fer à souder sur son support pour éviter tout accident grave.

Quels sont les différents type de la soudure

Le soudage est un moyen efficace d’assembler des composants sans utiliser de raccords. Le soudage MIG, le soudage TIG et le soudage à laser sont quelques types de soudage bien connus.

La plupart des méthodes de soudage utilisent un gaz de protection pour favoriser la douceur au point de soudure, empêcher la contamination au point de soudure, améliorer la qualité de la soudure et stabiliser l’arc électrique sous tension entre l’électrode et la charge de travail.

Soudure acétylène

Le soudage à l’oxyacétylène, communément appelé soudage au gaz, est un procédé qui repose sur la combustion de l’oxygène et de l’acétylène. Lorsqu’elle est mélangée dans des proportions correctes dans une torche ou un chalumeau à main, une flamme relativement chaude est produite à une température d’environ 3 200 degrés. C.

Le soudage acétylène est un procédé de soudage très courant qui remonte aux années 1890, dans lequel l’oxygène et l’acétylène sont utilisés comme les deux principaux gaz de soudage, comme indiqué ci-dessus.

Ce mélange gazeux utilise des régulateurs pour contrôler le débit de gaz et réduire la pression sur les réservoirs d’oxygène et d’acétylène

Soudure électrique

Il s’agit de l’une des soudures les plus utilisées pour souder l’acier, un courant électrique est nécessaire pour créer l’arc électrique entre une ou plusieurs électrodes, de sorte que la chaleur adéquate pour faire fondre le métal et créer l’union sera générée. Les températures générées sont de l’ordre de 3.500 ° C.

Soudage a l’arc électrique

Le soudage à l’arc électrique est l’assemblage du métal à l’aide d’un arc électrique et d’une électrode ou d’un fil de métal d’apport. Le soudage se fait en créant un arc entre le métal de base à souder et l’étain.

L’arc fait fondre le métal de base et l’étain, les combinant en un seul matériau pour rejoindre les métaux de base.

Ce type de soudage se fait avec des électrodes métalliques ou en carbone et l’utilisateur doit être très habile pour maintenir l’arc à la distance adéquate pour avoir un bon résultat.

Soudage Mig/ Mag

Le soudage MIG qui est le soudage au gaz inerte des métaux, est l’un des nombreux procédés de soudage qui utilisent l’électricité pour faire fondre et assembler des pièces métalliques.

Le soudage MIG utilise beaucoup d’électricité pour créer un arc électrique entre un fil d’électrode et le métal à souder. L’arc fait fondre le fil, qui est ensuite déposé pour créer la soudure.

La brasure

La différence entre la brasure et la soudure est que pour la soudure nous avons besoin de faire un joint entre deux composants pour les fusionner ensemble tandis que la brasure joue sur le déplacement du composant en fusion sur un composant sans étain.

Le soudage Laser

Pour le soudage à laser, il n’y pas de matériel externe requis. Ce processus se fait en chauffant la zone à souder et en appliquant une pression entre les points.

L’hélium ou l’argon est utilisé comme gaz protecteur. L’énergie est ajoutée à travers un faisceau laser.

Les avantages de cette technique sont :

– Chaleur plus précise et moins répartie.

– Profondeur de pénétration plus élevée.

– Sans porosité.

– Rendement supérieur.

Et maintenant, comment souder ?

Monter le composant

Mettez les deux composants à fusionner en place et essayez de les monter de sorte à ce qu’ils donneront l’impression de construire un seul corps.

Attention ! Les deux composants doivent être de la même matière et doivent résister à la chaleur du fer à souder. La méthode de soudure à choisir dépend des matériaux à souder.

Chauffer la jonction

Chauffez la jonction jusqu’à ce que la panne du fer à souder soit dans une température qui lui permet de souder les matériaux que vous avez.

Appliquer la soudure à la jonction

Appliquez l’apport en métal ou l’étain à la jonction de manière à ce que la soudure fonde sur les composants à souder.

Coupez les fils

Arrêtez le processus de soudure en ôtant votre appareil de soudure et en écartant le bec de la panne du fer à souder des composants à fusionner jusqu’à ce que la flaque de soudure refroidisse toute seule.

Il est inutile de souffler sur les composants ni sur la flaque de soudure car ceci peut la déplacer et créera un joint défectueux. Après avoir attendu un moment, coupez le reste du fil à souder qui dépasse le joint.

Après le soudage, vous souhaiterez peut-être enlever les excédants et nettoyer votre soudure. Enlevez le laitier et brossez la soudure pour éliminer toute matière étrangère et le laitier restant.

Assurez-vous que la protection des yeux est faite car le laitier fragile peut s’envoler à distance. Une soudure propre après le meulage est plus facile à examiner pour détecter toute éclaboussure, flaque ou autres défauts.

Fil à souder : Comment le faire ?

La soudure typique est un mélange d’alliages d’étain et de cuivre, puis recouverte d’un flux spécialisé après extrusion.

Pour faire votre propre fil à souder, vous auriez besoin d’une fonderie pour faire fondre le cuivre et l’étain, et d’une extrudeuse spécialisée pour créer le fil uniformément.

Trop ou trop peu de mélange entraînera des problèmes avec la soudure se fixant sur les pièces. Tout cela peut devenir très cher en fonction de la qualité que vous souhaitez faire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *