Comment poser du carrelage ? (Les conseils d’un expert)

Les bases pour réussir la pose de son carrelage

La plupart des gens peuvent se rendre dans un magasin de rénovation domiciliaire pour suivre un cours de deux heures qui enseigne les bases de l’installation du carrelage pour la rénovation d’une salle de bain ou d’une cuisine. Mais il existe des différences importantes entre une pose de carrelage professionnelle et le guerrier typique du week-end.

Les articulations doivent être cohérentes. Les transitions seront sûres et propres. Personne ne pourra entrer dans la pièce et regarder ce joint de coulis qui vous hurle dessus à dix cm de distance. Ce sont les résultats que vous, en tant que propriétaire, devez attendre et exiger d’un installateur de carrelage professionnel.

Certaines des choses à remarquer suite à une pose de carrelage par un débutant,  sont des carreaux de coupe qui ne s’alignent pas parfaitement avec la tuile environnante, créant une surface inégale indésirable. De plus, les coupes sur la garniture ne s’alignent pas avec les joints des carreaux carrés qui l’entourent. Ces erreurs distinguent un travail non professionnel par rapport à un travail professionnel sur un projet.

La pose carrelage est bien plus que de simplement recouvrir un sol, un comptoir ou un mur de douche avec du carrelage et du coulis. Dans le secteur de la construction, nous avons une expression qui dit: «mesurer deux fois, couper une fois». Pour la valeur de votre maison, vous avez parfaitement le droit d’exiger l’excellence. Si ce n’est pas bien fait dès le début, ce n’est pas la peine.

De plus, les coupes sur la garniture ne s’alignent pas avec les joints des carreaux carrés qui l’entourent. Ces erreurs distinguent un travail non professionnel par rapport à un travail professionnel sur un projet de pose de carrelage.

Voici quelques recommandations à prendre en considération lors de l’achat de votre carrelage.

Assurez-vous de mesurer la zone où vous souhaitez poser du carrelage.

Assurez-vous d’acheter suffisamment de carreaux pour le travail et peu de carreaux supplémentaires pour les ruptures d’environ 10% de plus que le minimum requis.

Épargnez-vous le stress de revenir plus tard pour acheter des carreaux supplémentaires pour constater que le magasin stocke désormais différents uns avec un léger visuel différent ou pire, pour constater qu’il y en a plus

Faites une liste des fournitures et des outils dont vous aurez besoin pour la pose ainsi que pour la finition.

Testez la tuile dans l’environnement dans lequel elle va être utilisée pour vous assurer qu’elle a l’air bien éclairante et coordonnée avec les autres couleurs de la pièce ; assurez-vous que le design et le reflet s’intègre avec l’éclairage, la couleur et formes de mobiliers existants dans l’environnement.

Vérifiez que le carreau que vous avez sélectionné est adapté en termes de durabilité et résistant aux rayures et à l’eau. Surtout dans les zones à fort trafic ; votre hall d’entrée nécessitera des carreaux capables de résister à un trafic élevé. En revanche, lorsque vous choisissez du carrelage pour la salle de bain, tenez compte de leur glissement.

Poser du carrelage au sol : les 5 erreurs à éviter

Utiliser des matériaux non adaptés à la pose du carrelage au sol

Il est nécessaire de demander au vendeur quel type de matériaux va avec le type de carrelage que vous avez choisi et avec le type de pose que vous allez opter pour. Ne soyez pas arrogant ! Si le vendeur ou l’un des professionnels vous dit qu’un certain matériau ne va pas avec votre choix et qu’un type de pose ne pourra pas être choisi pour un certain type de carrelage, essayez de suivre ses consignes.

Ne pas finir la pose du carrelage au sol, faute de carreaux

Nous avons insisté dans le premier paragraphe sur l’achat d’un nombre de carreaux ce carrelage suffisant pour tout le travail, ainsi que des carreaux de plus pour ne pas être confronté à un problème de rupture de stock en cas de besoin ou à un soudain arrêt de travail faute de carreaux.

Soyez vigilent ! Même si vous pensez avoir fait le bon calcul du nombre de carreaux, il faut prévenir 10 % de plus de matériaux pour être en sécurité en cas d’accident ou en cas de petites extensions dans les travaux.

Mal organiser la pose du carrelage au sol

Vous devez bien organiser la pose du carrelage au sol avant de commencer les travaux. Un essai à froid ne peut qu’être bénéfique surtout en ce qui concerne les coupes de coin à faire ainsi que les revers.

Dès lors que vous décidez de commencer les travaux, assurez-vous que vous avez tous les matériaux dont vous avez besoin pour la pose et la finition du carrelage.

Oublier les joints de dilatation sur le carrelage

Les joints de dilatation sont d’une grande importance en ce qui concerne la pose du carrelage et tout travail de revêtement de sol. Oublier les joints de dilatation est une preuve que le travail n’est pas fait par un professionnel. Il s’agit d’une erreur qui aura un impact visuel choquant dès que le carrelage sèche.  

Mal nettoyer après la pose du carrelage au sol

Après avoir effectué une pose de carrelage, il faut nettoyer le carrelage ainsi que le contour. Si vous oubliez cette étape, vous aurez droit à des éclaboussures partout sur la surface.

Et maintenant, comment bien réussir la pose de votre carrelage ?

Les outils et les matériels nécessaires à la pose du carrelage au sol

  • Les outils utilisés pour poser votre carrelage

Lors du carrelage de n’importe quelle surface, que ce soit des sols ou des murs, certains outils de carreleur de base sont nécessaires pour leur mise en place, tels que des paniers pour mélanger les mortiers de colle, des truelles, des truelles crantées, des maillets en caoutchouc et des niveaux et autres.

Le choix des outils avec lesquels on doit travailler n’est pas accidentel, tout est conditionné par le type de revêtement de sol ou de bardage que l’on souhaite placer. Le choix du type de revêtement de sol oblige l’utilisateur à choisir différents types de mortiers adhésifs, disques à tronçonner diamantés et coupe-carreaux manuels.

  • Les matériels nécessaires pour la pose du votre carrelage au sol

 Ci-dessous, nous expliquons ce qu’il faut utiliser avec chaque type de revêtement de sol:

  • Revêtements de sol et carreaux muraux mono-cuisson

Ce type de revêtement de sol tire ce nom de son procédé de fabrication, la base étant cuite en une seule phase, c’est-à-dire que la dernière couche d’émail brut est ajoutée à la base et tout est cuit.

Ce type de matériau peut avoir deux variantes: la pâte rouge ou la pâte blanche, qui se réfère à la couleur de la pâte à partir de laquelle le fond a été fabriqué.

Type de colle à utiliser pour son installation: Sur les sols en ciment normaux, les murs enduits de mortier et les cloisons en briques, des ciments de colle d’une qualité non inférieure à C1T doivent être utilisés. Dans les cas où vous souhaitez installer des carreaux mono-cuisson sur des murs revêtus de plâtre, des plaques de plâtre stratifiées, sur d’autres carreaux ou endroits où passent des conduites d’eau chaude comme le chauffage par le sol, une colle flexible haute performance avec un riche en résine et une désignation non inférieure à C2TE-S1 ou C2TE doit être utilisée.

Pour les petites coupes et les finitions avec des meuleuses, il est essentiel d’utiliser un disque à bande continue et de préférence une coupe fine pour la coupe spécifique de la céramique. Ces types de disques permettent une coupe rapide et avec de bonnes finitions sans que l’émail du revêtement ne s’écaille.

  • Carreaux de sol et de mur en porcelaine:

La porcelaine est un matériau fabriqué en pressant des argiles, puis en les cuisant à des températures allant jusqu’à 1300 ° C. Ce type de fabrication permet d’obtenir un produit de haute dureté, résistance à l’usure et absorption d’eau quasi nulle de moins de 0,5% par qui est un matériau idéal pour tous les types d’utilisation intérieure et extérieure.

Type de colle pour la pose de grès en porcelaine: Quand on parle de porcelaine, il est toujours nécessaire d’utiliser une colle de haute qualité avec une forte teneur en résines et une grande flexibilité. Sur le marché, vous pouvez trouver des colles de différentes qualités, prix et caractéristiques.

La porcelaine est un matériau de haute dureté et offre une difficulté de coupe élevée, peu importe si beaucoup ou peu de plaquettes doivent être coupées si nous utilisons une machine inappropriée, il sera presque impossible de faire une rayure correcte et nous pourrions casser le séparateur de trancheuse.

Un bon choix pour l’individu qui veut faire des coupes dans la porcelaine avec une garantie totale serait le couteau Rubi Ts-Plus qui peut être acheté en différentes longueurs atteignant un maximum de 75 cm. Cette machine offre une coupe de haute qualité, cassant facilement les carreaux.

La découpe de la porcelaine nécessite des lames diamantées de haute qualité, pour cela nous devrons choisir une lame diamantée spécifique pour la découpe de la porcelaine et des matériaux durs avec une bande continue et des coupes fines entre 1,00 et 1,6 mm d’épaisseur.

Les étapes à suivre pour la pose du carrelage au so

Préparer le sol

La première chose à faire est de vérifier que le sol ou le mur sur lequel la céramique va être posée est suffisamment plat. Pour ce faire, nous devons nous aider avec une règle, si possible deux. De plus, cette surface doit être propre et préparée pour que la colle céramique ou le mortier-colle puisse bien adhérer.

A lire aussi : Fécamp Services, votre entreprise de rénovation maison.

Plan de pose du carrelage : Tracer les repères

  • La pose dans l’axe de la porte

L’étape suivante consiste à appliquer le mortier de colle sur le mur ou le sol selon l’axe de la porte. Pour cela, nous aurons besoin d’un peigne ou d’une truelle crantée. La bonne façon de faire est d’étaler le matériau adhésif avec le bord lisse et de le peigner, avec le bord dentelé, pour obtenir une fixation optimale et les meilleures performances adhésives.

Pour optimiser le travail, il est important de suivre ces deux recommandations: travailler dans de petites zones pour éviter que la couche de surface ne sèche et adapter la taille du cordon créé par le peigne à la taille du carreau.

  • La pose du carrelage à partir du centre

Dans l’étape de pose des carreaux, ou de tout autre type de céramique, il est très important, pour obtenir de bons résultats, d’utiliser des entretoises afin que l’alignement et la séparation entre la pièce et la pièce soient homogènes.

Il est également conseillé d’utiliser un maillet en caoutchouc pour bien asseoir les pièces. Le plus important est de commencer la pose à partir du centre pour un travail cohérent et homogène sur les extrémités.

Et maintenant, comment poser les carreaux ?

Avant de commencer, nous devons garder à l’esprit que si nous commençons à une extrémité avec une tuile entière, l’autre côté devrait se terminer par au moins la moitié, visuellement, il est important que vous le fassiez en une seule file (l’un sur l’autre sans le déplacer).

Le carreau est saisi et toute la surface du matériau est enduite, nous nous assurons ainsi que lors du collage, il reste robuste et ne se brise pas en frappant ou en faisant des trous.

La tuile est ensuite posée sur le sol, en serrant avec les mains ou avec un marteau en caoutchouc.

Il faut vérifier qu’elles sont conformes à une règle droite en bois ou métallique, et surtout qu’elle est de niveau pour que lorsque l’on place les tuiles supérieures, elles portent la même quantité de matière.

Des entretoises de carrelage sont successivement installées et placées entre les carreaux, elles ont des épaisseurs différentes et servent à laisser de la place pour un jointoiement ultérieur avec un alésage.

Fixer les carreaux

La pâte doit être un peu épaisse et peut être appliquée avec un pinceau ou une spatule. Une bonne idée est de prendre une pince à linge, de la séparer en deux et de traverser avec la pointe l’espace entre les carreaux. Vous devez l’appliquer dans des zones d’environ 2 mètres carrés et nettoyer avec de l’herbe d’alfa, des chiffons ou des éponges, pour s’assurer qu’elle ne sèche pas.

Couper du carrelage

Une bonne astuce consiste à mesurer à l’arrière de la tuile de carrelage, en la soutenant en haut et sur toute la longueur, bien que nous ayons besoin que le trou soit rond, nous pouvons le rendre carré sans problème. Cela peut être fait avec n’importe quel équipement avec un disque diamant, en tenant compte du fait que nous devons couper un peu plus que ce que nous avons marqué en laissant les trous avec une forme similaire à un tampon.

Une autre façon de faire des trous est d’utiliser une scie cloche. Il est conseillé de percer au dessus d’un bloc de bois et d’être tactile en fonction de la qualité du carreau. Pour éviter que la couronne ne glisse, marquez le centre de la coupe avec un poinçon.

Finalement, faire les joints de carrelage

L’étape suivante consiste à combler les espaces entre les pièces, à l’aide d’une taloche en caoutchouc, avec un mortier spécifique pour les joints. Pour une bonne finition des joints, nous pouvons utiliser une éponge humide pour enlever l’excès de mortier. À ce stade, il sera nécessaire de changer l’eau de notre seau ou seau autant de fois que nécessaire.

Une fois le joint séché, nous pouvons effectuer le nettoyage final. Le joint étant sec, on peut utiliser un produit nettoyant, principalement neutre, pour obtenir la finition finale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *