Ouverture de porte : Découvrir les différents méthodes

Lorsque votre porte ne peut plus s’ouvrir, il est souvent nécessaire d’appeler un serrurier afin d’effectuer l’ouverture de la porte. Vous pouvez tenter l’ouverture vous-même dans certains cas, mais il est préférable que vous soyez sûrs de vous afin de ne pas risquer d’aggraver la situation. Dans les autres cas, préférez contacter un serrurier qui fera tout son possible pour ouvrir une porte sans endommager la serrure si c’est possible  (cela dépend du modèle et de la situation). La problématique de la porte impossible à ouvrir peut se présenter dans plusieurs cas :

  • Vous avez perdu vos clés, ou on vous les a volées
  • Votre serrure ou votre clé est usagée et le mécanisme ne fonctionne plus
  • Votre serrure a subit un vandalisme et la clé ne rentre plus
  • Vous avez subit une tentative de cambriolage (échouée) et votre serrure n’est plus en état de fonctionnement
  • Vous avez claqués votre porte par mégarde, vous à l’extérieur et les clés à l’intérieur (sur certains types de portes)
  • Il y a une urgence chez le voisin qui est absent (fuite d’eau importante par exemple)

Dans chacun de ces cas, il est nécessaire de trouver une solution pour ouvrir la porte si vous voulez pouvoir rentrer dans votre domicile (ou dans vos locaux). Plusieurs méthodes existent :

Utiliser une carte plastifiée (Bancaire, de fidélité, etc..)

A part le fait qu’elle nous facilite plusieurs transactions, une carte magnétique nous évite également le temps perdu à faire la queue devant un guichet. Non seulement une carte magnétique est fiable et utile pour accomplir l’activité pour laquelle elle a été conçue, mais elle peut également être utile pour d’autres fins telle que l’ouverture d’une porte verrouillée.

Quand vous claquez votre porte, c’est juste le pêne demi-tour qui est verrouillé. Donc, même pour une serrure à sept mortaises, si la porte n’est pas fermée à clé vous pouvez l’ouvrir avec une carte magnétique ou un cliché de radiographie.

Il suffit d’insérer la carte entre la porte et son cadre au niveau de la serrure. Essayez ensuite de trouver l’emplacement du pêne demi-tour, et de le pousser avec la carte. En même temps, calez la porte avec votre pied en la poussant légèrement pour arriver à l’ouvrir dès les premières tentatives.

Cette méthode à l’avantage de ne pas endommager votre serrure. Elle est utilisée lorsque la porte est claquée mais n’est pas verrouillée (pas de poignée “béquille” à l’extérieur permettant d’actionner la serrure). 

Briser la serrure avec un marteau

Si vous avez une porte verrouillée et que toutes les tentatives non destructives d’ouverture de serrure n’ont pas marché, vous avez le choix entre appeler un serrurier ou vous prendre à la serrure avec un marteau.

S’il s’agit déjà d’une ancienne serrure que vous allez changer tôt ou tard, vous pouvez essayer la deuxième proposition. Cela pourra vous aider à maitriser cette technique en cas où vous en aurez besoin pour une ancienne porte de garage ou pour votre maison de compagne non habitée.

Le principe est de casser le barillet de la serrure en tapant dessus avec un marteau et un burin pour le faire sortir.

Ceci peut prendre beaucoup de temps ce qui donne la priorité à d’autres astuces d’ouverture de porte.

Utiliser un tournevis et une pince

Pour casser un cylindre sans le percer, prenez une pince et serrez-là autour de la tête du cylindre- Il faut dans ce cas que le cylindre dépasse de la porte sinon vous n’y arriverai pas. Faites ensuite des mouvements latéraux jusqu’à ce que le bout du cylindre se casse.

A l’aide d’un tournevis, enlevez toutes les petites pièces qui sont dedans. Faites les sortir et cherchez avec votre tournevis la pièce qui permet de déverrouiller la serrure. Essayez ensuite de la faire bouger en mouvement latéral dans le sens de rotation des aiguilles d’une montre. Et voilà votre porte est ouverte.

L’ouverture de porte par perçage

Dans les cas où la porte a été verrouillée, il n’est pas possible d’ouvrir la porte à l’aide d’une carte. Il faut donc percer la serrure, en utilisant une perceuse ou une fraiseuse, si possible branchée sur secteur pour plus de puissance. Les fraises en carbure garantissent de meilleurs performances que les forets mais le perçage est plus lent, il est donc important d’adapter le matériel en fonction du type de sécurité présent sur la serrure, certains modèles ayant de bonnes protections contre le perçage. Le problème avec cette méthode, c’est qu’il est nécessaire de remplacer la serrure ou le cylindre une fois qu’ils ont été percés, mais c’est souvent indispensable lorsque la serrure a été verrouillée.

Ouverture de porte par perçage

Percer une serrure

Si vous êtes en lock-out et que vous avez épuisé toutes les tentatives et les astuces de crochetage et d’ouverture de porte, vous pouvez percer la serrure avec une mini perceuse en utilisant un foret adaptable à la taille de la serrure pour ne pas provoquer des dégâts à la porte.

Le processus est simple. Faites un trou dans la serrure juste au-dessous du cercle apparent du barillet. Il existe des petits loquets  tenus avec des ressorts. Le fait de percer à cet endroit-là va éclater les ressorts et tout le barillet va sortir.   

Si le barillet ne sort pas, il y a une vis cruciforme montée à l’horizontale, essayez de la casser avec le foret. Si vous entendez la vis éclater, votre porte est désormais déverrouillée.

Crocheter la serrure

Une dernière méthode consiste à crocheter la serrure. C’est la méthode qui demande le plus d’expérience, mais un expert en crochetage peut ouvrir n’importe quel type de serrure. À l’aide de matériel spécifique (crochets et entraîneur, ou pistolet et clés de frappe), il est possible de manipuler les goupilles de la serrure afin de l’actionner ou pouvoir ouvrir la porte. L’avantage de cette méthode c’est que la serrure n’est pas abîmée, et la technique peut s’appliquer à n’importe quelle serrure, avec suffisamment de temps et d’expérience.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *