Pompe à chaleur : Fonctionnement et utilité

Qu’est-ce que c’est une pompe à chaleur ?

C’est un système dont le fonctionnement est basé sur la thermodynamique.

La tâche principale d’une pompe à chaleur est de transporter l’énergie traitée sous forme de chaleur depuis un environnement, que ce soit le sol, l’air ou l’eau vers un autre endroit.

Et ce processus est généré par le changement d’état de gaz à liquide d’un fluide réfrigérant au moyen de la température ambiante et à l’aide d’un compresseur.

Si nous décidons d’installer une pompe à chaleur, l’une des choses les plus importantes qu’elle offre est qu’elle a la capacité de capter l’énergie de sources totalement externes et gratuitement.

Grâce à cette caractéristique, tout cela en fait un système qui multiplie la puissance électrique pour entraîner le compresseur, transportant la chaleur utile de manière très efficace.

Comment fonctionne une pompe à chaleur ?

Le principe de fonctionnement des réfrigérateurs, climatiseurs et pompes à chaleur est le même et est exactement l’inverse d’un moteur thermique.

En général, une pompe à chaleur est un dispositif qui transfère l’énergie thermique d’une source de chaleur vers un “dissipateur de chaleur“, mais dans ce cas le transfert se produit dans le sens inverse du transfert de chaleur spontané en absorbant la chaleur d’un espace froid et sa libération à un plus chaud.

La chaleur est extraite d’une région à basse température (source de chaleur) à une température plus élevée (dissipateur de chaleur).

Le cycle ou la méthode thermodynamique le plus largement utilisé pour le chauffage, la climatisation, les réfrigérateurs et les pompes à chaleur est le cycle de compression de vapeur.

Comment fonctionne une pompe à chaleur air/air ?

La chaleur de l’environnement est conduite à travers un système de tuyauterie, à travers lequel le liquide antigel s’écoule.

Le liquide est toujours plus frais que la température ambiante et peut donc extraire de la chaleur.

Il fonctionne même à des températures inférieures à zéro, la différence de température est donc décisive. Après avoir récupéré la chaleur, elle est transférée au deuxième cycle.

Le fluide frigorigène circule dans le cycle, c’est un liquide qui s’évapore même à basse température. Le réfrigérant absorbe la chaleur, bout et s’évapore.

Par la suite, le compresseur condense la vapeur, ce qui augmente la température (c’est comme couvrir une pompe à vélo avec un doigt puis gonfler, vous sentirez la chaleur sur votre doigt) en chauffant la vapeur. Enfin, le fluide frigorigène est chargé de transférer la chaleur de la vapeur vers le circuit de chauffage.

Avec la chaleur obtenue, vous pouvez chauffer l’eau de la douche, des robinets et du chauffage.

De retour dans le deuxième cycle, le réfrigérant a transféré sa chaleur, donc il se refroidit et redevient liquide, bien qu’il soit toujours à beaucoup de pression et beaucoup de chaleur, donc pour extraire à nouveau la chaleur, il doit d’abord refroidir.

La pression est réduite par le détendeur, ainsi la température est réduite rapidement (c’est comme presser un aérosol, quand on pulvérise longtemps, ça sort très froid).

Le réfrigérant peut à nouveau absorber la chaleur et le cycle recommence.

Comment fonctionne une pompe à chaleur air/eau ?

La pompe à chaleur air-eau extrait la chaleur de l’air extérieur et la restitue au local par un circuit d’eau à basse température.

C’est un système de climatisation classique, qui utilise des serpentins froids et des serpentins chauds en plus d’un “serpentin extérieur” qui sert à évacuer ou extraire la chaleur de l’extérieur.

En hiver, l’évaporateur de la machine frigorifique est relié à la batterie extérieure et le condenseur à la batterie chaude.

La chaleur est extraite d’un mélange d’air extérieur et d’air d’extraction qui passe à travers le serpentin et à travers la machine, éliminant l’air qui est introduit dans la pièce par le serpentin chaud.

Ce système se prête extrêmement bien aux applications avec des machines centrifuges et à pistons.

Lorsque la température extérieure descend en dessous de 4°C, le fluide qui circule dans les serpentins extérieurs doit incorporer une solution antigel afin de les protéger.

Un dispositif de dégivrage de batterie externe doit également être installé.

De nombreuses variantes peuvent être apportées sans changer le principe de fonctionnement de base.

Un château d’eau peut être utilisé pour refroidir l’eau de condensation en été et il peut également être conçu avec des serpentins à ailettes qui peuvent extraire la chaleur de l’air extérieur en hiver.

Une autre possibilité est d’utiliser un refroidisseur de type évaporatif qui fonctionne humide en été et sec en hiver.

Comment installer une pompe à chaleur ?

Installation pompe à chaleur air eau : Les étapes à suivre

Déterminez le type de pompe à chaleur à installer. Veuillez noter que différents types de pompes à chaleur nécessitent différents types d’installation.

Par exemple, une pompe à air est beaucoup plus facile à installer qu’une pompe au sol.

Choisissez un bon emplacement pour la pompe à chaleur. Une pompe à chaleur typique est composée de deux unités, dont l’une doit être installée à l’extérieur de votre maison.

Trouvez un bon endroit à environ 25 cm de votre maison. Sélectionnez un bon emplacement pour l’autre unité dans votre maison. Placez ensuite chaque unité à l’emplacement de votre choix.

Connectez les deux unités. Suivez les instructions du manuel en termes d’installation des pièces de chaque unité.

Ensuite, connectez les deux unités et assurez-vous qu’elles sont toutes deux scellées à leurs bons endroits.

Heureusement, l’installation d’une pompe à chaleur est assez simple et peu compliquée.

Si vous envisagez de changer votre façon de chauffer votre logement et que vous pensez que ce système est le plus adapté, nous vous recommandons de vous renseigner auprès de notre professionnel qui vous donnera très attentivement les options proposées par le marché.

Nous vous conseillons également d’évaluer d’autres formes de climatisation, comme le chauffage électrique ou au gaz naturel.

Installation pompe à chaleur air/air

Une pompe à chaleur est définitivement un excellent investissement pour votre maison.

Cependant, assurez-vous que vous êtes sage en termes d’achat et d’installation d’un pour votre usage domestique.

Vos décisions dans ces situations sont vos seules garanties de succès dans ce type d’investissement.

Pour assurer une installation efficace de tout type de pompe à chaleur, il est préférable de faire appel à des installateurs professionnels. Ils ont une bonne connaissance préalable du processus et vous faciliteront la tâche.

A lire : Pompe à chaleur à 1 euro : Bénéficiez des Aides de l’Etat

Combien consomme une pompe à chaleur ?

Les pompes à chaleur ont de nombreux avantages, elles font partie des technologies qui continueront à être utilisées dans le futur en raison de leur niveau d’efficacité énergétique et parce qu’elles utilisent des énergies renouvelables.

Leur consommation ne dépasse pas les 800 euros par an pour un foyer de 100 m2.

Ceci est dû à son fonctionnement : elle est basée sur le transport de la chaleur au lieu d’en générer.

Parmi ses plus grandes vertus, il est important de souligner qu’elles ont un faible niveau d’entretien, ajoutent de la valeur à la propriété et sont flexibles, pouvant être utilisées par exemple dans le chauffage par le sol ou dans les climatiseurs.

De plus, les économies d’énergie élevées, qui peuvent atteindre jusqu’à 70%, réduisent les émissions de CO2, ce qui améliore la cote énergétique du bâtiment et augmente également sa valeur.

A titre indicatif, une pompe à chaleur pour piscine à usage privé consomme environ 50 Wh lorsqu’elle est allumée et non utilisée. Cela se traduit par une consommation journalière un jour non utilisé égale à : 1,2 kWh.

Comment atténuer le bruit d’une pompe à chaleur?

Comme il est logique, les pompes à chaleur émettent du bruit, mais toujours dans des marges raisonnables et autorisées, des exceptions peuvent être accordées lorsque les installations ne sont pas réalisées ou qu’il existe un type de défaut dans les différents composants.

Cela dépendra beaucoup du fabricant et de la qualité réelle du produit, une plage de bruit optimale se situe entre 46 dB et 55 dB.

Avec un système à onduleur, il est possible d’obtenir des niveaux de bruit inférieurs grâce au contrôle électronique plus important exercé sur le compresseur, en évitant l’allumage et l’extinction continus de la machine.

Pour votre plus grande tranquillité d’esprit, les fabricants privilégient l’émission sonore des unités thermiques qu’ils fabriquent.

Comment cacher une pompe à chaleur?

Un équipement aérothermique occupe le même espace qu’une chaudière murale. Pour une pompe à piscines, idéalement, elle doit être en dessous du niveau de l’eau de la piscine, c’est-à-dire « chargée ». Cela améliore les rendements.

Pour que les invités ne remarquent votre pompe à chaleur, vous pouvez opter pour un paravent en bois qui fait bonne allure et qui cache votre équipement.

Comment dimensionner une pompe à chaleur ?

Avant de prendre une décision d’achat, il est essentiel de connaître la dimension d’appareil dont nous avons besoin.

A moins que vous ne soyez connaisseur en la matière, il sera nécessaire d’avoir l’aide d’un spécialiste.

En général, les professionnels sont régis par huit aspects qui sont les suivants :

  • Le climat qui prévaut dans votre ville.
  • La taille et la distribution de la maison.
  • Isolation possible dont dispose la maison.
  • Le nombre de fenêtres et leur emplacement.
  • Points d’entrée d’air dans le logement (portes, fissures, etc…).
  • Le nombre de personnes vivant dans la maison.
  • Sites de la maison avec le plus long séjour et préférences des locataires.
  • D’autres sources qui génèrent de la chaleur telles que l’éclairage.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *