Quelle peinture choisir : Les conseils de nos experts

C’est quoi la peinture ?

Quand on parle de peinture ou d’arts picturaux, on se réfère à une forme artistique qui cherche à représenter graphiquement la réalité, en utilisant des formes et des couleurs sur une surface, à partir de pigments naturels et synthétiques mélangés à des liants.

En ce sens, la peinture utilise conceptuellement le dessin, la théorie des couleurs et la composition picturale, ainsi que la perspective et d’autres connaissances liées à la vision et à la physique de la lumière.

C’est l’un des Beaux-Arts de l’humanité, avec la littérature, la sculpture, la musique, la danse, l’architecture, le cinéma, la photographie et la bande dessinée. Et c’est probablement l’une des plus anciennes connues.

La peinture est une manifestation artistique à caractère visuel qui utilise un ensemble de techniques et de matériaux pour capturer, sur une surface spécifique, une composition graphique selon certaines valeurs esthétiques.

La peinture combine des éléments de représentation plastique tels que les formes, les couleurs, les textures, l’harmonie, l’équilibre, la perspective, la lumière et le mouvement. De cette manière, elle cherche à transmettre une expérience esthétique au spectateur.

Qui est l’inventeur de la peinture ?

La première peinture historique, la peinture rupestre, est réalisée sobrement sur les parois rocheuses des grottes paléolithiques. Ils ont utilisé des pigments naturels avec des liants comme la résine.

La peinture sur les murs a dominé pendant l’antiquité et pendant la période romane. Elle a décliné dans le gothique, car les murs ont été remplacés par des vitraux, avec lesquels il y avait moins d’espace pour peindre; Cela a également déterminé l’essor de la peinture sur panneau.

L es peintures rupestres qui ont été laissées par l’humanité primitive sur les murs des grottes et d’autres surfaces, ont été préservées à temps pour être découvertes des siècles plus tard. Ce sont généralement des marques à la main, des images d’animaux proies et d’autres formes de marques rituelles ou tribales. Les plus connues ont été trouvées dans les grottes d’Altamira, en France, en 1868.

À la Renaissance, de grandes peintures murales ont été produites, telles que les fresques réalisées par Raphaël dans les salles du Vatican et son travail dans la chapelle Sixtine. Plus tard, elle s’est limitée aux murs des bâtiments et aux plafonds, mettant en évidence les grandes décorations du baroque et du rococo, qui, combinées aux reliefs en stuc, ont donné lieu à d’impressionnantes créations illusionnistes.

La peinture murale n’a jamais été abandonnée, comme on peut le voir dans le travail des muralistes d’Hispanoamérique. Les plus célèbres étaient Diego Rivera, David Alfaro Siqueiros, José Clemente Orozco au Mexique.

Le graffiti de rue, du moins dans ses aspects plus artistiques et monumentaux, pourrait être considéré comme une forme contemporaine et urbaine de peinture murale.

A lire aussi : Comment enlever une tache de peinture ?

Les différents types des peintures

Peinture acrylique ou peinture à l’eau

La peinture acrylique ou la peinture à l’eau est une peinture à séchage rapide où la base de sa pigmentation est formée par une émulsion de polymère acrylique. Ce composant est un dérivé du latex, responsable de la ténacité et de la résistance à la peinture une fois sèche.

C’est un type de peinture soluble dans l’eau, mais une fois sec, l’acrylique est très résistant.

C’est un excellent moyen de se lancer dans le monde de la peinture et l’une des techniques les plus utilisées par les artistes pour donner forme et couleur à leurs œuvres.

Les acryliques conviennent à tous les types de surfaces (au fait, techniquement, ce sont aussi des peintures plastiques). Parmi leurs avantages, on trouve qu’elles sèchent rapidement et sont très poreuses.

Ces deux aspects rendent la peinture acrylique parfaite pour les environnements humides. Sans surprise, sa nature poreuse empêche l’humidité accumulée de favoriser le développement de moisissures.

Peinture Glycéro ou peinture à l’huile

La peinture à l’huile ou la peinture Glycéro est composée de pigments en suspension dans des huiles sèches de lin, de ricin ou de noix de coco, entre autres. Ces huiles sont d’origine végétale et, lorsqu’elles sont étalées en couches minces, entrent et au contact forment un film sec et dur.

Largement utilisé au cours des siècles passés pour décorer les intérieurs et les extérieurs, elle est aujourd’hui principalement utilisée pour peindre le verre, fabriquer des apprêts corrosifs sur les métaux et peindre le bois extérieur.

Peinture murale

Les peintures murales sont des peintures réalisées directement sur le mur, le mur ou le plafond d’un bâtiment.

Elle peut également être peinte sur d’autres grands supports, tels que la céramique, les plaques d’aluminium et le bois, qui sont montés sur le mur.

Chaque œuvre artistique transmet un message. A travers son travail, le peintre communique sa façon de penser et de ressentir.

La peinture décorative

La peinture décorative est ce que nous appliquons pour décorer un objet utilitaire, d’usage quotidien, on peut parler d’une cruche à un meuble, c’est-à-dire d’une petite à une grande surface. Le support peut être en bois, métal, céramique, tissu, etc.

Peinture sol

Pour savoir quelle peinture choisir pour le sol, il faut considérer le type de support.

  • Peinture acrylique (ou à base d’eau) : Elle est diluée avec 5% d’eau et sèche très rapidement en une demi-heure au toucher et 3 heures entre les couches. Vous n’avez besoin que d’eau pour nettoyer les brosses et les rouleaux utilisés pour votre application.
  • Peinture synthétique : Composées à base de résines alkydes, elles sont diluées avec du solvant synthétique ou de l’essence minérale. Particulièrement indiqué pour les garages, les surfaces en asphalte, les entrepôts et les bâtiments industriels. Le nettoyage des brosses et rouleaux utilisés se fait également avec du solvant. Sèche en environ 6 heures au toucher et 24 heures entre les couches.
  • Résines à deux composants : Elles sont ainsi nommées car la base de résine époxy est mélangée à un durcisseur au moment de l’utilisation. Indiquées pour l’intérieur, elles n’ont pas besoin d’apprêt préalable. Les ustensiles sont lavés à l’eau et au savon avant de sécher.

Peinture bois

Latex ou acrylique

Les peintures au latex (ou acryliques) sont une excellente option pour peindre le bois. Elles offrent une finition très résistante, mais elles permettent également au bois de respirer, permettant à l’humidité de s’évaporer.

Le latex est une peinture très facile à nettoyer, il est donc idéal pour les meubles ou autres types d’objets d’artisanat qui risquent de se salir. Cependant, la peinture au latex est très difficile à enlever et, sur certaines surfaces, elle n’est pas assez durable, par exemple, c’est une mauvaise idée de peindre les plinthes et autres zones avec de la peinture au latex car elle ne durera pas assez longtemps.

L’apprêt ou l’adhérent

Les couches de base fournissent une couche qui sert d’adhérence pour la couche de finition. Ces peintures servent avant tout à sceller et protéger le bois. Avec des peintures d’apprêt, votre meuble en bois aura une finition très soignée. Je vous conseille d’utiliser un apprêt de la même couleur que votre peinture finale.

À base d’alkyde ou d’huile

Pour peindre sur des zones qui nécessitent une peinture résistante, il ne fait aucun doute que la meilleure option est d’utiliser des peintures alkyde ou à base d’huile. Ces peintures sont idéales si vous êtes sur le point de peindre des portes, des plinthes ou même les parquets de votre maison.

Le point négatif de cette peinture est à la lumière du jour, car les rayons ultraviolets provoquent l’oxydation de la peinture, ce qui la rend déconseillée pour les travaux manuels qui seront à l’extérieur.

Peinture antirouille ou peinture fer

Techniquement, il s’agit d’une peinture composée de résines alkyde synthétiques et de pigments anticorrosion, tels que le chromate de zinc, qui empêchent l’oxydation des surfaces ferreuses. En termes simples, il s’agit d’une peinture de fer de  base métallique qui empêche la rouille de fleurir avant l’application de la peinture de finition finale.

Elle n’est utilisée que sur des surfaces métalliques sans couches de peinture précédentes. Les couleurs sont très diverses, permettant de choisir celle qui se rapproche le plus de la teinte finale de la peinture pour éviter d’appliquer trop de couches à couvrir.

Peinture radiateur

Pour obtenir de bons résultats lors de la peinture d’un radiateur, vous devez garder à l’esprit que toutes les peintures ne valent pas la peine, elles doivent répondre aux caractéristiques suivantes:

  • Résistant aux températures élevées : Un facteur très important est que la peinture que vous utilisez est capable de résister aux températures élevées auxquelles elle sera soumise.
  • Base acrylique : Ce facteur doit être de plus en plus important, car de nos jours la résistance d’une peinture à l’eau est égale ou supérieure à celle d’une peinture synthétique et, en plus, vous apprécierez le peu d’odeur qu’elle dégage lors de son utilisation.
  • Application directe : Il n’y a pas besoin d’apprêt, ce sont des peintures qui s’appliquent directement sur la surface, tant que le radiateur est en bon état.
  • Grande résistance : Les radiateurs sont des éléments souvent susceptibles de se rayer ou de se heurter facilement. C’est pourquoi ces peintures sont généralement beaucoup plus résistantes.

Peinture en aérosol

La peinture en aérosol, également connue sous le nom de peinture en spray, est un produit très particulier qui est utilisé pour effectuer des travaux de peinture rapides sur de petites surfaces. Bien que son utilisation la plus connue soit de faire des graffitis, la peinture en aérosol est également utilisée dans les projets de décoration et de restauration de meubles, car elles sont très utiles pour couvrir les parties où le pinceau ne donne pas un bon résultat.

Peinture cuisine et salle de bain

Les murs des salles de bain et des cuisines doivent résister à l’humidité, c’est pourquoi il est nécessaire d’utiliser une peinture spécifique qui empêche l’accumulation d’eau.

Ces peintures sont généralement en plastique et contiennent des propriétés spéciales pour empêcher la croissance des champignons, en particulier elles sont souvent utilisées dans les cuisines et les salles de bain. Comme ce sont les zones les plus exposées à l’humidité. Comme il s’agit de peinture plastique, elle peut être facilement lavée et vous pouvez l’appliquer sur les plafonds et les murs.

Elles ont des caractéristiques isolantes qui maintiennent la surface peinte, c’est-à-dire qu’elles maintiennent un équilibre entre la différence de température de deux matériaux différents tels que la brique et le plâtre.

Peinture façade

Les façades sont facilement endommagées par l’exposition à la pluie, au soleil, à la poussière, à la pollution et aux micro-organismes tels que la moisissure. Pour le laisser comme neuf, vous pouvez utiliser de la peinture, mais vous devez choisir la bonne dans chaque cas. Nous vous disons ce que vous devez prendre en compte lors du choix de la peinture de façade.

Le travail de peinture varie selon qu’il s’agit d’une façade neuve ou endommagée. Dans le cas de nouvelles façades, la surface doit être propre et sèche; Dans les anciens, les fissures et les dommages doivent être réparés.

De par sa composition et ses performances (durée, résistance …) on distingue quatre types de peinture pour façades.

  • Acrylique : Au sein de celle-ci, nous pouvons trouver des versions d’une durée de 1 à 3 ans, de 5 ou 8, selon leur résistance aux éléments. Elles se distinguent par leur application facile.
  • Hidropliolite : Ce type de peinture à base de résines acryliques, offre jusqu’à 12 ans de durée, grâce à son excellente résistance aux intempéries et à l’adhérence, il n’a donc pas besoin d’une couche d’apprêt préalable.
  • Siloxane : Elles offrent 15 ans de durabilité et une résistance extrême aux éléments.
  • Imperméable, hydrofuge et anti-moisissure : Elle est particulièrement adaptée aux climats extrêmes et très humides. Elle est également autonettoyante sous la pluie.

Peinture écologique

Les produits chimiques, synthétiques, dérivés du pétrole et métaux lourds sont utilisés pour la fabrication de peintures conventionnelles. D’autre part, la fabrication de peintures écologiques utilise des huiles végétales telles que les graines de lin, la résine de l’écorce des arbres, des pigments naturels, entre autres …

Parmi les caractéristiques des peintures écologiques, il faut dire qu’elles ne contiennent pas de substances toxiques. Les fabricants de peinture écologique proposent une grande variété de produits, tous avec un certificat de non-toxicité.

Nous devons garder à l’esprit que la peinture écologique a toujours existé. Il y a des siècles, les peintures étaient 100% naturelles et réalisées avec ce que l’homme trouvait dans la nature. Puis, avec la révolution industrielle au 18ème siècle, les peintures conventionnelles ont commencé à être fabriquées.

Les critères prises en considération pour bien choisir le type de peinture

  • Le support à peindre

Le support à peindre est la première chose à prendre en considération lors du choix du type et de la texture de la peinture. Par exemple, peindre un mur de salle de bain nécessite une peinture différente que de peindre un objet en bois.

Il existe même différents types de peinture pour différents caractéristiques du même support.

  • La nature du support à peindre

Cela concerne le matériau de base dont le support est fabriqué. Un meuble en chêne massif ne peut pas être peint avec la même peinture qu’un meuble en MDF malgré qu’il s’agisse de deux supports en bois.

  • L’emplacement de l’objet à peindre

Ceci est particulièrement valable pour les meubles de cuisine et de salle de bain et les meubles installés dans des pièces humides. Il est à noter que le choix de peinture dépend également de l’emplacement extérieur ou intérieur de l’objet à peindre.

  • Si peinture intérieur, dans quelle pièce de la maison

Comme nous venons de le préciser, le choix de la peinture dépend de l’emplacement du support à peindre. Une pièce humide ne peut pas être peinte de la même peinture qu’une pièce non humide. Il existe des caractéristiques de peintures qui sont spécialement conçue pour ce genre de pièces.

Et maintenant, quelle peinture choisir ?

Quelle finition peinture choisir pour les pièces humides, type cuisine et salle de bains ?

Pour une pièce humide, comme la salle de bain ou la cuisine, une peinture laquée brillante ou satinée est recommandée. Ces deux finitions de peinture sont résistantes et lavables, idéales pour ce type de pièce.

De préférence, choisissez une peinture au glycérol à base de white spirit qui résiste mieux à l’humidité qu’une peinture acrylique à base d’eau.

Quelle finition pour la peinture du plafond ?

Au plafond, optez pour une finition mate qui aura un résultat plus agréable. Dans les pièces humides, utilisez une peinture brillante sur le plafond pour une résistance optimale.

Une finition peut-elle donner l’impression d’agrandir l’espace ?

Cette impression d’espace n’est pas une question de finition mais de choix de couleur de peinture. Les tons clairs facilitent l’agrandissement visuel d’une pièce que les couleurs plus foncées.

Peinture acrylique ou glycéro, quel type de peinture pour quelle finition ?

Dans une pièce humide, les peintres recommandent la finition brillante ou satinée du glycérol. Plus résistante, elle convient pour une utilisation sur des murs soumis aux projections et à l’humidité.

Les peintures acryliques à base d’eau sont utilisées dans d’autres pièces de la maison, dans une finition mate ou satinée selon le goût.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *