Le vitrage chauffant : technologie a découvrir

Connu et utilisé depuis une vingtaine d’années dans les pays nordiques et sujet à des températures extrêmement basses, le vitrage chauffant est assez rare en France. Il devrait prochainement se démocratiser chez les particuliers, en vue de la réglementation thermique RT 2020.

Cette réglementation imposera notamment qu’à partir de 2020, tous les bâtiments neufs soient à énergie positive, c’est à dire qu’ils produisent d’avantage d’énergie qu’ils n’en consomment.
Le vitrage chauffant s’annonce comme une alternative sérieuse aux méthodes de chauffage traditionnelles de votre domicile qui sont très gourmandes en énergie. Il faut savoir que les fenêtres d’un bâtiment sont les points les plus sensible aux ponts thermiques (transfert de chaleur intérieure/extérieure).

vitrage chauffant

Lors de la fabrication de la fenêtre, une couche de microparticules métalliques est appliquée sur la surface interne du verre placé à l’intérieur. Parfaitement invisible à l’œil nu, la couche agit comme une résistance électrique, elle est reliée à une alimentation qu’il est possible de cacher dans l’habillage des fenêtres. La surface vitrée extérieure est dotée d’une forte capacité d’isolation thermique ce qui permet à la vitre chauffante de chauffer uniquement l’intérieur de votre pièce.

Une sensation proche des rayons du soleil

Le vitrage chauffant procure de la chaleur par un principe de rayonnement (différents des radiateurs qui utilisent un principe de convection), ce procédé utilise les infrarouges et est assez proche des effets provoqués par les rayons du soleil, la fenêtre chauffe les corps et objets mais pas l’air ambiant. C’est donc une solution très pratique pour les pièces à haut plafond par exemple.

A l’heure actuelle, pour remplacer les chauffages électriques on considère qu’il faudrait équiper 1/3 de la surface de votre pièce de vitrage chauffant. Avec les avancées technologiques et la modernisation du produit on suppose que la surface nécessaire devrait diminuer dans les prochaines années.

le chauffage par rayonnement présente l’avantage de consommer beaucoup moins qu’un chauffage par convection pour un confort identique, en effet à performances égales, la température d’un chauffage par rayonnement est inférieure.

Le vitrage chauffant possède une très grande capacité d’isolation, on constate à peine 7% de déperdition d’énergie sur les modèles les plus récents. Lors de l’installation des fenêtres vous pouvez bien évidemment choisir le côté à chauffer, intérieur pour éliminer la condensation ou extérieur pour éliminer givre et neige.

Une technologie encore rare et méconnue

Le système de vitrage chauffant est très peu utilisé à l’heure actuelle, c’est une technique jeune et qui reste malgré tout assez chère. Actuellement seuls des particuliers aisés, des hôtels luxueux et des musées on commencé à installer des surfaces vitrées chauffantes. Cependant même si l’investissement est lourd, il sera vite rentabilisé par les économies énergétiques réalisées. Comme cette technologie est amenée à se répandre les prix vont automatiquement baisser. A l’heure actuelle il faut compter 900€/m2 la vitre nue et 1200€/m2 avec l’installation.

baie vitrée chauffante

Les applications du vitrage chauffant

Esthétiquement vous ne constaterez aucune différence entre votre double vitrage actuel et le vitrage chauffant. il peut s’appliquer sur toutes les pièces à vivre de votre domicile. Le vitrage chauffant est très pratique pour les piscines intérieures, il supprime la condensation des vitres et permet de voir clair à travers les fenêtres malgré un écart de température important entre l’intérieur et l’extérieur.

Le vitrage chauffant peut également être appliqué pour un miroir, ce système peut vous permettre de vous débarrasser d’un radiateur et d’éviter la formation de buée sur vos miroirs. Plutôt pratique quand vous sortez de la douche.

Pour un petit logement, il est possible d’imaginer un vitrage chauffant couplé à un plancher chauffant, ce qui permet de libérer l’espace de ces affreux radiateurs, de conserver une chaleur homogène et de dépenser beaucoup moins d’énergie dans tout le domicile.

Enfin, il faut noter que cette technologie s’adapte à la domotique, ce qui vous permet, comme avec vos radiateurs, de réguler et déclencher le chauffage quand bon vous semble. De nombreuses technologies sont en cours de développement, il existera bientôt des vitrages intelligents capables de réagir et de se teinter à la lumière, de s’adapter à la température ambiante et de réguler la chaleur automatiquement.