Montage en série ou montage en dérivation ?

Pour effectuer le montage d’un circuit comprenant plusieurs éléments (au moins deux, en plus du générateur), il y a deux possibilités : le montage en série ou le montage en dérivation. Chacun a ses avantages et ses inconvénients, il convient donc de choisir en fonction des caractéristiques de l’installation et des besoins.

Montage d’un circuit en série

Un circuit en série est un circuit sur lequel les différents dipôles (lampes, interrupteurs, appareils électriques etc…) sont montés les uns à la suite des autres. Ainsi, pour un exemple avec 3 dipôles : une borne du générateur est connectée, avec des fils électriques à une borne du premier dipôle. L’autre borne du premier dipôle est connectée à une borne du deuxième dipôle.  L’autre borne du deuxième dipôle est connectée à une borne du troisième dipôle.  L’autre borne du troisième dipôle est connectée à l’autre borne du générateur, et la boucle est bouclée. Le fonctionnement est le même quel que soit le nombre de dipôles. L’avantage de ce circuit c’est qu’il est très simple à mettre en place et qu’il permet de répartir la tension dans tous les appareils qui en on besoin. L’inconvénient c’est que plus le nombre d’appareils est élevé, moins l’intensité est forte dans chaque dipôle, et ce peut être insuffisant pour de l’éclairage dans le cas d’un trop grand nombre de lampes. L’autre principal inconvénient, c’est que si un des dipôles est débranché ou ne fonctionne plus, c’est tout le circuit qui est coupé, et donc plus aucun appareil ne fonctionne.

montage en série

Des résistances montées en série

Montage d’un circuit en dérivation

L’autre type de circuit est le montage en dérivation, que l’on appelle également montage en parallèle. A la différence du circuit en série, les dipôles ne sont pas montés les uns à la suite des autres mais chacun d’entre eux est branché directement sur le générateur. Pour se faire, on utilise en fait des boucles (voir schéma). Pour chaque dipôle, on va rajouter une boucle individuelle qui va permettre l’alimentation même si les autres boucles ne fonctionnent pas. L’avantage est donc d’assurer le fonctionnement individuel de chaque appareil. Un autre avantage est de permettre à chaque dipôle de bénéficier d’une intensité maximale comme si il était seul sur le circuit. Par contre, en cas d’un trop nombre d’éléments, la tension qui est partagée risque de devenir insuffisante et c’est pour cette raison qu’il faut avoir une génération de tension appropriée au nombre d’appareils du circuit.

montage en dérivation

Des résistances montées en parallèle

 

Si vous avez besoin de plus d’informations, pour l’installation ou l’aménagement de votre circuit électrique, n’hésitez pas à contacter notre électricien au 01 43 41 55 66.