Fuite de gaz : Que faire ? (Guide Complet 2021)

En France un peu plus d’un tiers des habitations se chauffe au gaz. Soit par ce qu’elles sont raccordés au réseau de gaz naturel, soit par ce qu’elles utilisent du Gaz de Pétrole Liquéfié, plus connu sous le nom de GPL. Dans le monde Le gaz naturel est derrière le pétrole et le charbon, la troisième source d’énergie produite. On l’utilise principalement pour la production d’eau chaude, le chauffage, la cuisson, mais aussi l’éclairage d’appoint, prendre une douche…

Le gaz est une énergie très puissante, qui doit être pris au sérieux. Longtemps il a été nocif, mais maintenant avec l’évolution des techniques, il est suppléé par un gaz naturel, ou un mélange de gaz, non toxique, auquel on ajoute une odeur bien particulière pour le remarqué lors d’une éventuelle fuite, ou d’une concentration trop importante dans l’air ambiante.
Mais il reste un produit inflammable, qui peut provoquer des intoxications, des brulures…
Dans certaines conditions le risque d’explosion peut devenir dramatique, comme nous le rappelle parfois l’actualité.

Fuite de gaz ; les symptômes

Une fuite de gaz peut générer des dommages matériels dus aux incendies ou aux explosions que ce carburant génère, le plus grand risque se trouve dans les graves problèmes pour le corps humain qu’il peut produire, qui dans certains cas peuvent même être mortels.

Il est important de garder à l’esprit que l’un des principaux effets sur la santé des fuites de gaz est la suffocation, qui est un problème grave qui peut entraîner une perte de conscience, endommager le cerveau et causer la mort.

À leur tour, les fuites et la combustion subséquente de gaz naturel libèrent de grandes quantités de vapeur, de CO dans l’environnement et de gaz toxiques dans l’atmosphère, provoquant le passage des particules dans notre système respiratoire (poumons) provoquant de graves maladies respiratoires.

La plupart des fuites de gaz sont généralement perçues par l’odeur. Le gaz n’a pas vraiment d’odeur, mais un produit chimique est souvent ajouté pour lui donner une odeur.

Si, en rentrant chez vous, vous sentez une odeur de gaz, n’allumez pas la lumière d’abord, essayez d’ouvrir les fenêtres, couvrez-vous le nez avec un chiffon et fermez le robinet de gaz (cela peut prendre quelques secondes).

Un bruit semblable à un souffle est aussi l’un des symptômes d’une fuite de gaz puisque lorsqu’il y a une fuite de gaz importante, il produira un bruit semblable à un sifflement.

Des bulles dans l’eau sont aussi un signe à prendre en considération, car si la fuite est à l’extérieur de notre maison c’est un signe très indicatif d’une fuite de gaz.

La plupart des fuites de gaz à la maison sont dues à une négligence ou à un accident, quelqu’un dans la maison a déplacé par inadvertance le contrôle de l’un des feux de la cuisine ou a pensé qu’il s’était correctement fermé et l’avait laissé à moitié ouvert.

D’autres fois, des fuites se produisent parce que l’appareil est en mauvais état ou est vieux. La troisième cause est une mauvaise installation d’un appareil, tel qu’un poêle ou un radiateur.

Les dangers liés à une fuite de gaz

En cas de fuite de gaz, les dangers se déclarent quand le gaz est compris dans un pourcentage entre 5 et 15 % dans le volume de la pièce, et que le mélange est mis à feu. Chaque gaz à son pourcentage de concentration dans l’air considérer comme à risque : c’est ce qu’on nomme la Limite Inférieure d’Explosion (LIE). Si le pourcentage est critique,  les risques peuvent sur un détail, passer de l’incendie à l’explosion !!

Une explosion au gaz est un des phénomènes domestiques parmi les plus ravageurs, il provoque des dégâts destructeurs qui peuvent démolir des bâtiments entiers. Quoi qu’il en soit, âpres une explosion, les fondations sont souvent déformées et l’ensemble de la bâtisse nécessite d’être détruite.

Si vous suspectez une fuite de gaz, prenez garde. N’allumez pas de cigarette. Il ne faut utiliser ni d’appareil électrique, ni enclencher un interrupteur, ni téléphoner : aucun mécanisme qui pourrai créer une flamme, ou une étincelle. Sans source d’allumage, on éloigne la menace de déclenchement d’un incendie ou d’une explosion.

Restez attentif, sans causer d’explosion, le monoxyde de carbone peut, provoquer des intoxications et des d’asphyxies.
Le gaz a forte concentration peut étourdir,  donner des malaises, des vomissement. S’il quelqu’un a des nausées à cause d’une odeur de gaz trop forte,  faites le liens : vérifiez vous même… Si quelque chose vous semble suspect, sortez immédiatement de l’édifice, demander conseil à un spécialiste, appelez les secours.

Comment détecter une fuite de gaz ?

Comment détecter une fuite de gaz avec un briquet ?

Bien que ce soit une mauvaise idée, trouver une fuite de gaz est possible à l’aide d’un briquet. Par risque d’explosion, nous ne conseillons pas d’utiliser cette technique.

Cependant, si vous avez besoin de savoir si un appareil à gaz fuit, il suffit de suivre le conduit de gaz avec un briquet et de voir où la flamme monte pour localiser votre fuite de gaz.

Comment détecter une fuite de gaz chaudière ?

L’indice le plus important pour savoir si vous avez une fuite de gaz chaudière est l’odeur. Le gaz est très caractéristique lorsqu’il s’accumule car en un instant il commence à sentir beaucoup, et vous le remarquerez sûrement rapidement dans le nez.

Une autre méthode pour savoir que la chaudière à gaz a une fuite est que vous commencez à entendre une sorte de sifflement qui vient de l’installation elle-même.

La vérification du compteur est également importante. Si le gaz brûle beaucoup plus vite que la normale, c’est un signe qu’il y a une fuite dans la chaudière.

Un indice assez clair est de commencer à ressentir un mal de tête, des nausées ou même des vomissements lorsque vous sentez beaucoup de gaz. Cela signifie que la fuite est importante et qu’elle affecte votre santé.

Comment détecter une fuite de gaz propane ?

Tout d’abord, aérez la pièce en ouvrant les fenêtres. Selon la loi dans les maisons, il doit y avoir une grille qui permet une ventilation adéquate, si vous ouvrez également les fenêtres, vous augmenterez le débit d’air.

Une méthode simple pour détecter une fuite de gaz est « l’eau savonneuse ». Vous avez besoin d’un bol, de liquide vaisselle et d’une éponge.

Il suffit de mettre un petit lave-vaisselle dilué dans de l’eau, de le tremper avec l’éponge et de le faire passer dans les canalisations de gaz de la cuisine.

Si vous constatez que le savon forme une bulle, –il y a une fuite–, dans ce cas il est préférable d’appeler votre compagnie de gaz pour régler le problème, ces types de petites fuites de gaz de propane sont généralement réparées avec une résine époxy spéciale.

Comment détecter une fuite de gaz sur une bouteille ?

  • Identifiez les parties les plus susceptibles de fuir.
  • Remplissez une bouteille d’eau et de savon liquide et rincez la zone de susception.
  • Laissez agir le mélange eau et savon quelques secondes.
  • Si des bulles ont été créées vous avez une fuite qui nécessite une attention.

Vous pouvez appliquer cette technique n’importe où sur la bouteille. Pensez à bien observer tous les détails.

Si vous détectez une fuite, fermez la vanne de votre bouteille en tournant vers la droite avec un chiffon humide sur la zone touchée.

Si la bouteille fuit de la vanne, pensez à la serrer ou à la remplacer. Si c’est la bouteille même qui fuit, mettez-là dehors et remplacez-la par une autre.

Les bons réflexes en cas de fuite de gaz

Bien évidement, coupez le gaz : fermez le compteur ou la bouteille !! Aérez la pièce en créant un courant d’air, ouvrez les portes et les fenêtres…

Comme entendu plus haut, ne manipulez pas le compteur électrique, ni à aucun dispositif électrique : n’utilisez pas la sonnette, la radio… N’enclenchez rien qui puissent produire une flamme ou une étincelle.

Avertissez les voisins, éloignez vous de la zone à risque et contactez, les pompiers, un service d’urgence, un plombier

Entretien d’une installation et gestes préventifs

Le bon entretient de vos installations de chauffe est la meilleur prévention contre les risques d’explosion. La plupart des catastrophes sont évitables. Bien souvent elles sont dues à du matériel usés, un raccordement mal installé, ou simplement à la dégradation de certaines pièces du système : des situations facilement repérables avec un entretien régulier.
Sur certains tuyaux, par exemple, des dates de péremption sont inscrites, commencer par respecter ces indications. Pensez à laisser en permanence ouverte l’aération de la pièce ou se trouve votre installation.

Dans certaine région où le climat est très changeant, ou si votre installation au gaz est exposé au intempérie, surveillez la tuyauterie.

Parfois ce sont des phénomènes naturels : grand froid, inondation, mouvement de terrain… qui peuvent affecter le bon fonctionnement d’une installation.

Dans le commerce vous trouverez des avertisseurs de fuite de gaz, correspondant au gaz que vous utilisez.

Ce sont de petit boitier à placer à proximité de votre installation qui détectera la concentration du gaz d’en l’air et avertira les occupants de la bâtisse avant que le taux ne devienne critique. 

Attention, si vous utilisez du gaz naturel, du butane, du propane, les détecteurs ne sont pas les mêmes et ne se placent pas au même endroit.

Si vous avez le moindre doute, fermez la vanne d’alimentation au gaz et contacter un plombier professionnel. Il vous renseignera sur les solutions, vous conseillera selon votre situation, et le cas échéant, il viendra en urgence contrôler votre installation.

Comment savoir si mon frigo a une fuite de gaz ?

Vous vous demandez comment détecter une fuite de gaz dans un réfrigérateur ?

Si vous n’êtes pas du tout familier avec le sujet, chez Fécamp Services, nous vous aidons à en apprendre un peu plus sur ce sujet.

Voici les tests ou actions rapides que vous devez effectuer pour avoir une idée plus précise si votre réfrigérateur manque ou non de gaz :

  • Tout d’abord, branchez le réfrigérateur et allumez-le.
  • Vérifiez que le compresseur du réfrigérateur fonctionne et attendez 10 minutes.
  • Une fois les 10 minutes écoulées, observez le trajet du tube vers l’arrière du réfrigérateur.
  • Touchez le dos du réfrigérateur : s’il est chaud, cela signifie que le réfrigérateur a du gaz dessus. S’il fait froid ou légèrement chaud, vous aurez besoin de plus de gaz en raison d’une éventuelle fuite. De cette façon, vous pouvez déterminer quand un réfrigérateur manque de gaz.
  • Pour déterminer si le réfrigérateur a une fuite, vérifiez si l’évaporateur situé sur le dessus du réfrigérateur refroidit. Le contraire sera un signe clair de perte de gaz due à une fuite.

Fuite de gaz après compteur qui paye ?

Le locataire doit payer toute panne survenant après le compteur. Le propriétaire de son côté doit livrer une maison qui respecte la réglementation en vigueur en ce qui concerne les équipements sanitaires et tout autre appareil à usage quotidien.

Bien évidement, avant de signer un contrat de location, tout locataire peut demander un certificat de conformité ou d’entretien annuel vis-à-vis à ces appareils.

Fuite de gaz avant compteur qui paye ?

Le compteur est la propriété de la GRDF, c’est alors à elle de payer pour l’entretien de l’équipement en cas de fuite ou de panne. Idem pour les canalisations externes.

One thought on “Fuite de gaz : Que faire ? (Guide Complet 2021)

  1. En effet, la fuite de gaz est un danger imminent et mortel et beaucoup de foyer en sont déjà victimes. Donc tout le monde devrait dès à présent être alerté. Faire appel à un professionnel est toujours preuve de prudence.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *