Tube multicouche : Comment on peut l’installer?

Pour réaliser le raccordement des différents éléments de plomberie, il est possible d’utiliser plusieurs matériaux. On peut par exemple employer du PER, du PVC, du cuivre, ou encore des tubes multicouches. Le tube multicouche est un matériau très intéressant, car il présente à la fois les avantages des tuyaux métalliques et des tuyaux en matière plastique.

Qu’est-ce qu’un tube multicouche ?

Il existe trois types de tube dans le bâtiment. Le cuivre, le PER en bleu ou rouge que vous trouvez souvent sur les chantiers, et le multicouche. C’est une couronne ou une barre de tube où on met des raccords en T pour faire les dérivations, des coudes, et des raccords. Il existe généralement en quatre dimensions, en 16 mm de diamètre, en 20, en 25 et 32mm.

 Comme le PER et le cuivre, vous pouvez l’acheter, nu, pré gainé ou pré isolé.

Le multicouche est fabriqué de trois couches : une couche de PEX-c, une couche d’aluminium soudée au laser, puis une autre couche PEX-c qui est résistante à la UV.

Le tube multicouche limite le bruit, résiste à la pression et a une durée de vie supérieure à 50 ans.

Usages et limites d’usage du multicouche

Les concepteurs du tube multicouche ont réussi à réunir une grande partie des avantages de cuivre et une grande partie des avantages du PER. Il s’agit du parfait matériau milieu de gamme. 

Le tube multicouche est utilisé pour le raccordement de l’eau potable, sanitaires, eau froide, chauffage, air comprimé, etc…

Son usage reste domestique et il ne peut pas être utilisé dans une industrie. Il suffit de regarder les caractéristiques du tube (classe 1, classe 2, classe 4) pour connaitre les limites du tube. 

Le tube multicouche est classé BAO, c’est-à-dire que vous pouvez faire un plancher chauffant avec.

Composition d’un tube multicouche

Le tube multicouche est composé des trois couches suivantes :

  • Une première couche intérieure en matière plastique (PE-X-b ou PE-X-c)
  • Une couche intermédiaire en aluminium
  • Une seconde couche extérieure en matière plastique (PE-X-b ou PE-X-c)

Chacune de ces couches a un rôle différent et complémentaire. La couche intérieure permet de protéger de la corrosion et du tartre. Celle du milieu permet de faire une barrière contre l’oxygène et d’avoir un tube rigide qui gardera sa forme. La dernière, extérieure, offre une protection contre les U.V. est des qualités esthétiques.

Avantages du tube multicouche

Le tube multicouche a donc à la fois :

  • Les avantages des tuyaux métalliques : courbe ajustable et rigidité de l’installation
  • Les avantages des tuyaux en matière plastique : résistance à la corrosion et au tartre, installation rapide, prix de revient beaucoup moins cher.

De plus, il est possible d’utiliser un tube multicouche aussi bien pour la plomberie que les sanitaires et le chauffage, ce qui en fait un matériau “passe-partout”.

Voici aussi des autre avantages :

  • Excellent rapport qualité/prix
  • Résiste à la pression
  • Fiable
  • Se travaille comme le cuivre
  • Barrière anti oxygène
  • Recyclable
  • On en trouve partout
  • Faible dépôt de tartre
  • Facile à travailler
  • A une durée de vie de 50 ans
  • Leger et facile à transporter
Tube multicouche

Comment installer un raccord multicouche ?

Pour couper du multicouche il nous faut un coupe tube, une guillotine ou une scie si vous ne disposez pas de matériel professionnel.

Pour installer un raccord dans un tube multicouche, ébavurez le bout du tube pour avoir un embout lisse et prêt à être raccorder.

Pour un raccord métallique,  il existe des petits repères sur les sorties. Si vous rentrez le tube dans le raccord, et que vous le poussez, vous allez voir un trait blanc apparaître à un certain niveau. Ceci veut dire que vous arrivez à embouter votre tube et que vous ne pouvez pas l’enfoncer plus. Après avoir placé vos tubes dans le raccord, servez-vous d’une pince manuelle à sertir pour le fixer.

Pour  fixer le tube multicouche dans le raccord, écartez la mâchoire de la pince à sertir, vérifiez si le tube est bien positionné, puis appuyez à côté de la bague en plastique. Continuez d’appuyer jusqu’à ce que le pince dévrille. Ceci est le raccord à sertir.

Si vous avez un raccord en plastique, il s’avère qu’au bout de quelques mois, le raccord peut s’ouvrir et peut causer des dangers dans le ménage. Si vous avez une moquette, un parquet flottant ou du vinyle, attendez-vous alors à ce qu’un raccord en plastique vous cause des dégâts.

Il existe un type de raccord en laiton à une seule sortie seulement. Ce raccord contient une bague, deux joints toriques, et un écrou de serrage. Pour l’installer, mettez l’écrou, la bague, embouter votre raccord dans le tube multicouche,  puis serrez. Il s’agit ici d’un raccord à compression.  Ce type de raccord est adaptable aux tubes en cuivre ou en PER. Ce qui est avantageux pour un raccord à compression, c’est que vous n’avez pas besoin de matériel professionnel pour installer votre raccordement en eau.

Avec ces deux types de raccords, vous êtes sûr d’avoir un résultat professionnel et esthétique en quelques étapes très simples.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *