Vitrail : Tout ce qu’il faut connaitre? (2019)

Le vitrail, ou l’art ogival, en référence à l’ogive ou à l’arc brisé, est né dans le douzième siècle à Saint Denis. Il s’agit d’un art français qui s’est étendu à travers la France.

L’art du vitrail nécessite beaucoup de patience et de temps de réalisation. Mais le résultat en vaut la chandelle !

Qu’est ce que un vitrail?

Un vitrail est un assemblage de plusieurs morceaux de verre qui sont généralement de couleurs et de formes différentes. Ces pièces de verre peuvent être fixées entre elles à l’aide de plusieurs techniques :

  • Par des baguettes en plomb (le plus souvent)
  • Par des rubans en cuivre
  • Par du béton
  • Par du silicone
  • Par collage
  • Par fusion directe

L’ensemble des pièces permet de dessiner un décors sur la surface vitrée, tout en laissant traverser une lumière tamisée. Les vitraux peuvent exister de différentes tailles et avec une complexité qui varie. Certains sont composés de plusieurs milliers de pièces et demandent donc un travail conséquent. Le résultat de l’association des éléments de verre de différentes couleurs crée un élément décoratif qui est particulièrement apprécié dans les églises et dans les grandes maisons par exemple.

Un vitrail peut théoriquement s’intégrer n’importe où, au même titre qu’une fenêtre. Vous pouvez donc installer des vitraux à la place de vos fenêtres, ou sur vos portes afin de laisser passer la lumière tout en ajoutant un élément décoratif. L’installation du vitrail en lui-même n’est pas difficile, une fois que les différents éléments de verres sont fixés entre eux et encadrés par des parcloses. N’hésitez pas à demander à notre vitrier de Paris si vous souhaitez effectuer la pose de votre vitrail. Téléphone : 01 43 41 55 66.

Un vitrail de décoration
Un vitrail de décoration

A quoi sert un vitrail ?

Il s’agit d’une architecture audacieuse qui exprime un élan vers le haut. Au début c’était un objet de foi. Le vitrail représentait le symbole de la lumière que le christ apportait aux hommes.

Le vitrail est aujourd’hui un art monumental qui est privilégié par rapport à l’architecture du bâtiment. Il sert de cloison qui protège des intempéries  et assure l’éclairage de l’édifice. Le vitrail assure toute l’intensité de la lumière 

Le vitrail assure un maximum de clarté aux bâtiments. La relation qui existe entre la lumière et le verre, confère au vitrail une place unique parmi les arts. 

Comment faire un vitrail ?

Le tracé : le dessin technique du vitrail

  • Posez un papier kraft sur la maquette à taille réelle du vitrail
  • Découpez le papier kraft en fonction de la taille réelle
  • Disposez du papier Carbonne sur le papier kraft puis placez la maquette par-dessus
  • Fixez, à l’aide des clous, la maquette par-dessus le papier Carbonne
  • Tracez les contours du vitrail
  • Recopiez les formes des calibres de la même manière que les contours sur un carton
  • Découpez au cutter
  • Vérifiez les dimensions
  • Indiquez les différentes couleurs de verre souhaitées pour les découpes

Le calibrage : la découpe du carton de coupe en calibres

  • Avec un ciseau à trois lames, découpez les calibres.
  • A l’aide d’un marteau et des clous, fixez les gabarits sur une planche en respectant l’organisation des différentes pièces de verre de vitrail.
  • Une fois tous les gabarits découpés et rassemblés sur la planche avec des clous, la coupe des pièces de verre peut commencer.

La coupe du verre au calibre

  • La coupe aux calibres s’effectue en suivant les contours des calibres avec un contourneur. Il faut effectuer une légère pression pour ne pas briser le verre.
  • A l’aide d’une pince, décrochez ensuite délicatement les bouts de verre.

  • S’il reste des irrégularités, elles peuvent être enlevées à l’aide de la pince à gruger.
  • Chaque pièce de verre découpée à la taille des calibres doit être remise à sa place correspondante dans l’organisation des pièces de l’ensemble du vitrail.
  • C’est le même principe pour toutes les pièces qui composent le vitrail. Il est conseillé de faire toutes les pièces d’une même couleur à la suite au lieu d’enchainer différentes couleurs de verre.

Trouvez un bon vitrier Paris 7.

La peinture sur verre : la grisaille

  • Pour la peinture, tous les types de pinceaux peuvent être utilisés quel que soit la taille.
  • Disposez la grisaille en poudre sur le verre à l’aide d’un putois.
  • La grisaille, qui est une peinture vitrifiable composée d’un fondant et d’oxydes métalliques est souvent de couleur noire ou brune. Son aspect est plus ou moins opaque suivant la quantité de diluant ajouté dans le mélange. En ce qui concerne le diluant, vous pouvez soit opter pour de l’eau soit pour du vinaigre.

  • Travaillez sur une surface lumineuse pour évaluer en permanence la transparence de la peinture. La base du modelé est obtenue à partir d’une couche uniforme plus ou moins épaisse de grisaille appelée la couverte. Cette couverte est rendue unie par blaireautage de la grisaille avec un pinceau souple, large, et peu épais.
  • Le verre est ensuite déposé dans un four afin de fixer la grisaille dur le verre. Le verre est peint en plusieurs fois avec plusieurs passages dans le four.
  • Une fois que toutes les pièces sont peintes, il faut rassembler le vitrail avec une mise en plomb et un masticage.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *