Fuite de gaz : principe et mesure de securité

En France un peu plus d’un tiers des habitations se chauffe au gaz. Soit par ce qu’elles sont raccordés au réseau de gaz naturel, soit par ce qu’elles utilisent du Gaz de Pétrole Liquéfié, plus connu sous le nom de GPL. Dans le monde Le gaz naturel est derrière le pétrole et le charbon, la troisième source d’énergie produite. On l’utilise principalement pour la production d’eau chaude, le chauffage, la cuisson, mais aussi l’éclairage d’appoint, prendre une douche…

Le gaz est une énergie très puissante, qui doit être pris au sérieux. Longtemps il a été nocif, mais maintenant avec l’évolution des techniques, il est suppléé par un gaz naturel, ou un mélange de gaz, non toxique, auquel on ajoute une odeur bien particulière pour le remarqué lors d’une éventuelle fuite, ou d’une concentration trop importante dans l’air ambiante.
Mais il reste un produit inflammable, qui peut provoquer des intoxications, des brulures…
Dans certaines conditions le risque d’explosion peut devenir dramatique, comme nous le rappelle parfois l’actualité.

Fuite de gaz : explosion dévastatrice

 

Les dangers liés à une fuite de gaz

En cas de fuite de gaz, les dangers se déclarent quand le gaz est compris dans un pourcentage entre 5 et 15 % dans le volume de la pièce, et que le mélange est mis à feu. Chaque gaz à son pourcentage de concentration dans l’air considérer comme à risque : c’est ce qu’on nomme la Limite Inférieure d’Explosion (LIE). Si le pourcentage est critique,  les risques peuvent sur un détail, passer de l’incendie à l’explosion !!

Une explosion au gaz est un des phénomènes domestiques parmi les plus ravageurs, il provoque des dégâts destructeurs qui peuvent démolir des bâtiments entiers. Quoi qu’il en soit, âpres une explosion, les fondations sont souvent déformées et l’ensemble de la bâtisse nécessite d’être détruite.

Si vous suspectez une fuite de gaz, prenez garde. N’allumez pas de cigarette. Il ne faut utiliser ni d’appareil électrique, ni enclencher un interrupteur, ni téléphoner : aucun mécanisme qui pourrai créer une flamme, ou une étincelle. Sans source d’allumage, on éloigne la menace de déclenchement d’un incendie ou d’une explosion.

Restez attentif, sans causer d’explosion, le monoxyde de carbone peut, provoquer des intoxications et des d’asphyxies.
Le gaz a forte concentration peut étourdir,  donner des malaises, des vomissement. S’il quelqu’un a des nausées à cause d’une odeur de gaz trop forte,  faites le liens : vérifiez vous même… Si quelque chose vous semble suspect, sortez immédiatement de l’édifice, demander conseil à un spécialiste, appelez les secours.

 

Les bons réflexes en cas de fuite de gaz

Bien évidement, coupez le gaz : fermez le compteur ou la bouteille !! Aérez la pièce en créant un courant d’air, ouvrez les portes et les fenêtres…
Comme entendu plus haut, ne manipulez pas le compteur électrique, ni à aucun dispositif électrique : n’utilisez pas la sonnette, la radio… N’enclenchez rien qui puissent produire une flamme ou une étincelle.

Avertissez les voisins, éloignez vous de la zone à risque et contactez, les pompiers, un service d’urgence, un plombier…

Fuite de gaz : détecteur-avertisseur de fuite

 

Entretien d’une installation et gestes préventifs

Le bon entretient de vos installations de chauffe est la meilleur prévention contre les risques d’explosion. La plupart des catastrophes sont évitables. Bien souvent elles sont dues à du matériel usés, un raccordement mal installé, ou simplement à la dégradation de certaines pièces du système : des situations facilement repérables avec un entretien régulier.
Sur certains tuyaux, par exemple, des dates de péremption sont inscrites, commencer par respecter ces indications. Pensez à laisser en permanence ouverte l’aération de la pièce ou se trouve votre installation.

Dans certaine région où le climat est très changeant, ou si votre installation au gaz est exposé au intempérie, surveillez la tuyauterie. Parfois ce sont des phénomènes naturels : grand froid, inondation, mouvement de terrain… qui peuvent affecter le bon fonctionnement d’une installation.

Dans le commerce vous trouverez des avertisseurs de fuite de gaz, correspondant au gaz que vous utilisez. Ce sont de petit boitier à placer à proximité de votre installation qui détectera la concentration du gaz d’en l’air et avertira les occupants de la bâtisse avant que le taux ne devienne critique. Attention, si vous utilisez du gaz naturel, du butane, du propane, les détecteurs ne sont pas les mêmes et ne se placent pas au même endroit.

Si vous avez le moindre doute, fermez la vanne d’alimentation au gaz et contacter un plombier professionnel. Il vous renseignera sur les solutions, vous conseillera selon votre situation, et le cas échéant, il viendra en urgence contrôler votre installation.

 

Plombier en urgence : 06 52 02 10 22.