Soudure TIG : Quels avantages, avec quel matériel le réaliser ?

Soudage TIG, c’est quoi ?

Le soudage est un processus de fixation de deux ou plusieurs pièces (généralement du métal) qui au moyen de la chaleur et/ou de la pression fait fondre une partie desdites pièces ou un matériau de remplissage qui est ajouté. Ces matériaux se rejoignent et lorsqu’ils refroidissent, seront soudés.

Bien que le procédé général soit celui expliqué ci-dessus, il existe différents types de soudage en fonction du résultat souhaité.

La soudure TIG ou le soudage au gaz inerte au tungstène (TIG) utilise la chaleur générée par un arc électrique se produisant entre une électrode de tungstène et la pièce à usiner.

Cela permet au métal de fusionner dans la zone de liaison. Il peut être travaillé sans enduit ou en ajoutant de l’enduit à l’aide d’un cordon consommable.

Les soudures au TIG sont de très haute qualité et peuvent être produites dans une large gamme de matériaux avec des épaisseurs allant jusqu’à 8 ou 10 millimètres, convenant parfaitement aux matériaux en feuille.

Les avantages de la soudure au TIG

Le soudage TIG se caractérise par l’utilisation d’une électrode permanente et non consommable de tungstène et de gaz inertes qui ne participent pas à la réaction de soudage.

Il utilise la chaleur de l’arc électrique généré par l’électrode pour faire fondre le matériau avec ou sans apport extérieur.

Le gaz de protection utilisé est destiné à déplacer l’oxygène et l’azote de l’atmosphère en éliminant toute possibilité de corrosion dans la soudure.

Les soudures réalisées avec ce système ont également trois caractéristiques très intéressantes, d’une part elles sont plus solides, également plus résistantes à la corrosion et enfin, ce sont des soudures plus ductiles que celles réalisées avec des électrodes conventionnelles.

Lorsque l’on recherche une qualité élevée et des exigences de finition plus élevées, il ne fait aucun doute qu’il est absolument nécessaire d’utiliser le soudage TIG pour obtenir des soudures homogènes, belles et avec une finition complètement lisse.

Certains des avantages que l’on retrouve dans le soudage TIG peuvent être résumés dans les points suivants :

  • Grande productivité
  • Haute qualité de soudage sur tous les métaux, même les plus difficiles à souder
  • Idéal pour le soudage de matériaux minces
  • Soudure propre, très solide, très résistante à la corrosion et très ductile
  • Pénurie de fumées et projections de soudure

Le soudage au TIG est largement utilisé dans l’industrie alimentaire et pharmaceutique grâce au fait qu’il s’agit d’un procédé très propre qui ne laisse aucun résidu et ne contamine pas le métal de base.

Les matériaux pouvant être soudés par le soudage au TIG

Soudure TIG inox

Vous réfléchissez à la façon de souder l’acier inoxydable? La soudure inox tig est la solution.

Tout d’abord, nous devons garder à l’esprit qu’il s’agit d’un processus complexe et délicat qui nécessite l’attention de l’opérateur. Ainsi, trouver le meilleur processus qui convient à nos besoins pour une soudure TIG inox dépendra toujours des machines à souder que vous utilisez pour optimiser le processus.

Soudure alu TIG

Lorsque nous commençons à souder de l’aluminium, cela semble simple, mais il peut se fissurer, se déformer, se casser ou tout simplement ne pas se souder.

Souder l’aluminium est une tâche difficile, mais elle deviendra plus facile avec la technique de soudure aluminium TIG.

Dans ce cas un soudeur TIG (gaz inerte au tungstène), des gants de soudage et un masque de protection sont nécessaires.

La machine à souder doit être en très bon état et il faut avoir les intrants suivants : du gaz argon, une barre d’aluminium pour la soudure et enfin une brosse en inox pour l’aluminium.

Soudure cuivre TIG (5)

Le TIG est une méthode de soudage à l’arc qui utilise des électrodes en tungstène fonctionnant sous gaz inerte.

L’électrode ne fond pas et le processus fournit un joint soudé avec peu de projections et peu d’impuretés.

Ceci est important pour les récipients en cuivre qui pourraient contenir des aliments, comme dans les industries brassicoles et laitières.

Avec peu d’impuretés et peu de fumée, le procédé de soudure cuivre TIG permet au soudeur d’observer de près son travail et de produire une soudure propre et lisse.

Pour le cuivre, le meulage et le polissage de la soudure jusqu’à un fini mat peuvent donner à un joint un aspect aussi lisse et clair que le métal environnant.

Et maintenant, comment faire une soudure au TIG ?

Poste à souder TIG : Un équipement indispensable pour faire le soudage

Le soudage TIG est le plus propre, le plus précis et le plus efficace. Le poste à souder TIG est alimenté par une électrode en tungstène qui ne se consomme pas lors du soudage, ce qui permet d’obtenir un résultat beaucoup plus propre et plus esthétique.

De plus, le soudeur aura un meilleur contrôle sur la soudure, donc les travaux qui en résultent sont de meilleure qualité.

Faire un soudage au TIG : Les étapes à suivre

Nous commencerons par citer une série de recommandations pour l’utilisation de tous les paramètres qui influencent le plus l’obtention d’une soudure finale de qualité, c’est-à-dire que nous expliquerons comment souder avec TIG, dans le but d’obtenir des cordons de soudure d’excellente qualité.

Distances recommandées pour le soudage TIG

Quand on veut expliquer à quelqu’un comment souder au TIG, on les avertit toujours que la distance qui sépare l’électrode de la pièce à souder est très importante, puisqu’elle influence le maintien de l’arc électrique, dans les formations des soudeurs on recommande toujours les valeurs suivantes:

  • Sortie d’électrode en tungstène de 5 mm maximum à l’extérieur de la buse tig.
  • Distance maximale de 5 mm entre la pointe de l’électrode en tungstène et la pièce que l’on veut souder.       

Angle de torche Tig

Le prochain facteur à contrôler lors du soudage TIGest l’inclinaison de la torche de soudage TIG.

Idéalement, il serait à 90º avec la pince totalement perpendiculaire à la pièce, mais une inclinaison entre 75º et 80º peut être admise, afin de faciliter le travail et le contrôle visuel du cordon.

Quoi qu’il en soit, nous devons souligner l’idée qu’une plus grande inclinaison est préjudiciable à la protection de la soudure, car il y a une plus mauvaise incidence de la hotte de gaz de protection sur le bain de fusion et comment souder avec TIG efficacement , est notre objectif, nous ne pouvons pas négliger cet aspect.

Flux du gaz

Un autre facteur que nous ne pouvons ignorer est le débit de gaz, nous recommandons que pour un soudage optimal, nous devons utiliser un débit compris entre 6 et 12 litres/minute.

Matériau d’apport pour le soudage tig

Pendant le processus de soudage, il faut veiller à maintenir la partie chaude de la tige avec le matériau d’apport dans le flux de gaz, car si elle sort du flux de protection, elle s’oxyde, perd ses propriétés et augmente considérablement le risque de contamination de la soudure.

 Affûtage de l’électrode en tungstène

Dans cette partie du tutoriel sur la façon de souder TIG, l’importance d’affûter l’extrémité de l’électrode en tungstène pour maintenir la stabilité de l’arc électrique a été discutée.

Lors de l’usinage de la pointe de l’électrode pour obtenir son affûtage, il faut veiller à ce que les rainures restent perpendiculaires au courant. Cela rendrait l’arc plus centré.

Le non-respect de cette recommandation présente le risque que l’arc devienne erratique pendant le soudage.

Pour l’affûtage, il est également recommandé d’utiliser une pierre émeri fine.

Intensité de courant

Lorsque l’on veut apprendre à souder tig, l’intensité de courant nécessaire sera toujours fonction du diamètre de l’électrode que l’on utilise.

Les valeurs actuelles estimées sont répertoriées ci-dessous :

Diamètre de l’électrode

  • 1,6 millimètres. 70 – 150 ampères
  • 2,0 mm. 100 – 200 ampères
  • 2,4 millimètres. 150 – 250 ampères
  • 3,0 mm. 250 – 400 ampères

Nettoyage de la soudure TIG

C’est peut-être un aspect qui n’est généralement pas pris en compte, mais c’est sans doute l’un des plus importants puisque comme dans tout procédé de soudage (Electrode, MIG, MAG…), on ne peut ignorer la présence de graisses, huiles, oxydes, etc. …

Qui constituent une source de contamination du bain de fusion, ce qui affectera négativement le résultat final du cordon de soudure à obtenir, aussi comme on dit toujours, comment voulez-vous souder avec du TIG sans avoir préalablement nettoyé la surface ?

Eh bien, jusqu’à présent, vous savez comment faire une soudure
TIG avec un poste à souder TIG
.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *